Jeudi 24 juin 2021
Barcelone
Barcelone

Le label "Covid-free", un gage de sécurité, vraiment ?

Par Perrine Laffon | Publié le 25/04/2021 à 12:51 | Mis à jour le 25/04/2021 à 18:14
Photo : Creative Commons
symbole covid 19

De nombreux établissements du secteur touristique affichent cet indicateur pour rassurer les consommateurs. Qu'en est-il vraiment ? Enquête.

 

À l'approche d'une seconde saison estivale marquée par l'ombre du Coronavirus et des restrictions sanitaires, les professionnels de la restauration et de l'hôtellerie s'organisent pour pouvoir réactiver leur activité et recevoir leurs clients en sécurité. Pour prouver à la clientèle que leur établissement respecte les mesures sanitaires, et que les protocoles mis en place limitent au maximum le risque de contagion, bien des entrepreneurs ont décidé d'afficher un certificat "Covid Free", qui n'est pas sans rappeler le label "Andalucia Segura", créé pour tous les secteurs du tourisme dès l'été dernier en Andalousie. Cette mention est destinée à informer les clients que le local a été désinfecté, et qu'il respecte les mesures et recommandations du ministère de la Santé en termes de sécurité sanitaire, afin de protéger la clientèle du virus.  


Des conditions difficiles à vérifier

Les restaurants ou les hôtels qui affichent une mention "Covid Free" assurent que leur établissement respecte des mesures de prévention sanitaires permettant de freiner la propagation du virus, mais aussi qu'ils apportent une attention particulière au nettoyage et à la désinfection des salles, des chambres, des couverts et de toute autre surface de contact utilisée par les clients. Mais attention, le Conseil General de l'ingénierie technique et industrielle avertit qu'il n'existe pas de procédé permettant de garantir un label "free Covid" d'un point de vue scientifique : il est possible d'exiger des conditions minimales de prévention, mais il est actuellement impossible de délivrer un label qui assure une désinfection à 100% contre le Coronavirus. En affichant un label "Covid-free", une entreprise certifie à ses clients qu'elle a bien désinfecté son local selon son propre processus établi en interne. D'autre part, même un lieu désinfecté comporte un risque, car une personne asymptomatique peut y accéder et propager le virus sans le savoir. La Confédération Espagnole de Commerce a tiré la sonnette d'alarme sur ces labels,  qui offriraient "une fausse sensation de sécurité".


Le test pilote à Gérone

Alors qu'en Catalogne, les restaurants ne peuvent accueillir leurs clients que jusqu'à 17h, la ville de Gérone a lancé un test pilote pour accueillir à nouveau des clients en salle lors du service du soir. Dans lignée des concerts tests comme celui réalisé au Palau Sant Jordi de Barcelone le 27 mars, cette initiative a pour objectif de tester comment nous pouvons rouvrir certaines activités sans courir de risque de contagion. Pour cette opération baptisée "Obrir Girona" (pilotée par le Centre Blockchain de Catalogne), le label "Covid-free" est assuré non seulement par la désinfection, mais surtout par le contrôle des clients : pour pouvoir réserver une table, les clients devront soit démontrer qu'ils ont été vaccinés, soit avancer un test d'antigènes négatif réalisé auprès d'une pharmacie partenaire. Jusqu'au 22 mai, six restaurants de la ville ouvriront leurs portes le vendredi et le samedi soir, aux clients qui auront passé le contrôle d'accès : il s'agit des restaurants El Umai, el Mimolet, el Índigo, el Divinum, el SiNoFos et Cal Ros. Pour pouvoir réserver une table, il faut télécharger l'application ICC AOKpass et s'adresser aux pharmacies chargées de prouver que vous êtes "apte" à accéder au restaurant.
 

 

Nous vous recommandons
perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet