Lancement en Espagne de Plastic Origins, une app pour cartographier les déchets

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 20/10/2022 à 16:30 | Mis à jour le 20/10/2022 à 16:30
quelqu'un tend son téléphone avec l'Application plastic Origins

Sur les 8 millions de tonnes de déchets qui finissent dans l'océan, 80% proviennent de l'intérieur des terres et sont acheminés vers les rivières. L'ONG française Surfrider Foundation Europe, qui œuvre depuis des décennies à la protection de l'océan et du littoral, a développé un nouvel outil pour s'attaquer au problème à sa source.

 

Grâce à la nouvelle application Plastic Origins, récemment introduite en Espagne, chacun peut aider à cartographier les déchets qui jonchent les cours d'eau, les rivières et les ruisseaux en Espagne.

Éviter que le plastique n'atteigne l'embouchure des rivières

Comme l'explique Océane Lepâtre, responsable du projet Plastic Origins, "notre action vise à intervenir le plus en amont possible, précisément pour éviter que le plastique n'atteigne l'embouchure des rivières".  

 

Cette application gratuite permet à tous de filmer et donc de suivre les déchets trouvés grâce à son système de géolocalisation. L'intelligence artificielle reconnaît ensuite les déchets et les classe en fonction de leur type (bouteille, fragments, etc.).

 

une personne sort un velo de la rivière
En seulement deux jours, 725 déchets ont été récupérés dans une rivière du Pays Basque, dont un velo

 

Une fois identifiés, les déchets peuvent être enregistrés et répertoriés dans une base de données destinée à créer une carte des niveaux de pollution de nos rivières en Europe.

Cartographie de la pollution plastique dans les rivières d'Europe

Une fois qu'une carte précise aura été produite, mettant en évidence les zones les plus polluées, l'ONG pourra rencontrer les autorités locales pour leur indiquer les sites prioritaires d'intervention. Par exemple, il sera possible de faciliter l'accès aux centres de collecte des déchets en développant des campagnes contre les décharges illégales, ou de réhabiliter les conteneurs à déchets contre le vent, etcetera.

Une expedition pilote au Pays Basque

Le projet, déjà en cours en France, a également été lancé cette année en Allemagne avec une expédition sur le Rhin. En Espagne, une première expédition sur la rivière Oria, au Pays Basque, a eu lieu le mois dernier pour tester l'application Plastic Origins. Ils ont ainsi parcouru plus de 10 km en 2 jours le long de la rivière, jusqu'à la plage d'Oribarzahar.

Même un vélo retrouvé dans la rivière!

Le résultat montre à quel point les rivières, et donc nos océans, sont remplis de déchets. Les membres de l'expédition ont trouvé des fragments de plastique, des bâches, des lingettes, des bouteilles, des articles ménagers, des jouets, des boîtes de conserve, des vêtements et même un vélo! Au total, 725 morceaux de déchets plastiques de toutes sortes qui auraient fini leur course dans l'océan.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale