Samedi 7 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Wilbur Ross invite la Thaïlande à négocier sur la suspension du GSP

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 06/11/2019 à 00:00 | Mis à jour le 06/11/2019 à 01:01
Photo : Reuters
Wilbur-Ross-Thailande

La Thaïlande a encore le temps de renégocier avec les Etats-Unis la suspension de l’exonération de taxes douanières sur l’importation de certains produits thaïlandais avant son entrée en vigueur en avril prochain, a déclaré lundi le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross.

Le 25 octobre, Donald Trump a suspendu par décret présidentiel l’exonération de taxes douanières pour la Thailande, estimant que le royaume n’avait pris aucune mesure pour accorder aux travailleurs du pays des droits reconnus à l’international. 
Selon le bureau du représentant américain au Commerce (USTR), cela concernerait 1,3 milliard de dollars d’avantages commerciaux dont bénéficiait la Thaïlande dans le cadre du programme commercial préférentiel, ou Generalized System of Preferences (GSP).

La perte de ce privilège, qui entrainerait selon la Thaïlande des droits de douane pour environ 60 millions de dollars par an, sur ses produits, a suscité un sentiment anti-américain dans le royaume qui a resserré ses liens avec la Chine ces dernières années.

Lors d’un discours sur l’engagement des États-Unis en Asie, Ross a déclaré qu’il se montrerait négligent s’il ne s’attaquait pas au problème du GSP compte tenu de la publicité qui en est faite en Thaïlande.

"Il est encore temps de renégocier le problème sous-jacent des droits des travailleurs", a déclaré Ross, rappelant que la suspension ne doit entrer en vigueur qu’en avril.

La valeur des produits concernés représente 30% des exportations thaïlandaises sous le GSP vers les États-Unis et un «insignifiant» 0,38% de l’ensemble des exportations thaïlandaises, a souligné Ross.

"Le problème du GSP a été exagéré", a-t-il ajouté. "Ce n'est pas grand chose."
 

0 Commentaire (s)Réagir