Virée nocturne en Tuk-Tuk pour le gouverneur de Bangkok et l’ambassadeur de France

Par Pierre Janvot | Publié le 14/11/2022 à 17:57 | Mis à jour le 15/11/2022 à 05:33
Photo : copie d'écran Facebook
Chadchart-Sittipunt-Thierry-Mathou

L’ambassadeur de France en Thaïlande Thierry Mathou a emmené le gouverneur de Bangkok Chadchart Sittipunt pour une sortie en Tuk-Tuk dans les rues de Bangkok lors de la Nuit des Galeries vendredi

 

Sorti vainqueur des urnes le 23 mai 2022 avec 1.386.215 voix (60,73% des suffrages exprimés), Chadchart Sittipunt, le nouveau gouverneur de Bangkok utilise en permanence les canaux de la communication digitale pour présenter son action.

Adepte inconditionnel des "direct live" sur les réseaux sociaux en utilisant son propre téléphone mobile, il a récidivé ce 11 novembre lors de la "Nuit des galeries", un événement culturel organisée par l'ambassade de France en Thaïlande.

C'est en déambulant à bord d'un des 60 Tuk-Tuk mis à disposition du public dans les rues de la capitale dès la tombée de la nuit -et sans service de sécurité- que le gouverneur, accompagné par l'ambassadeur de France, Thierry Mathou, s'est livré au rôle d'interviewer du diplomate, sur le ton d'une conversation entre amis.

 

 

Au cours de ces échanges en anglais ponctués de commentaires en langue thaïlandaise, on entend le leader de la capitale asiatique proposer son aide en cas de besoin à l'occasion de la venue du Président Emmanuel Macron les 17-18 novembre au sommet de l'APEC.

Plus tard, Thierry Matthou lui indique que l'obtention d'un visa pour venir visiter la France est très facile pour les Thaïlandais. Khun Chardchart recommande alors à ses compatriotes tentés par la démarche d'utiliser sa vidéo s’ils souhaitent obtenir un visa pour un prochain voyage dans l'hexagone.

L'événement "Galleries night" était organisé pour la première fois depuis l'épidémie de la Covid19 les 11 et 12 novembre 2022.

La vidéo complète, qui dure plus d'une heure, est disponible sur le compte Facebook du gouverneur, suivi par plus de 2,6 millions de personnes.

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale