VIKTOR BOUT – Abandon des poursuites pour blanchiment et fraude

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 06/10/2010 à 00:00 | Mis à jour le 02/08/2022 à 09:44

La Cour de justice thaïlandaise a décidé hier d'abandonner les poursuites pour blanchiment et fraude qui menaçaient de retarder de plusieurs mois l'extradition vers les Etats-Unis du trafiquant d'armes présumé Viktor Bout. La Cour d'appel avait ordonné en août son extradition vers les Etats-Unis sur des accusations de terrorisme, mais une seconde plainte, déposée par les procureurs américains en février de peur que la première n'aboutisse pas, a fait ralentir la procédure. La Cour criminelle de Bangkok a estimé mardi que ce second dossier ne présentait "pas assez de preuves" et a prononcé un non-lieu, tandis que les procureurs ont annoncé qu'ils ne feraient pas appel. Mais l'avocat de Viktor Bout, Lak Nithiwatanawicharn, a semé le doute en assurant qu'il disposait encore d'options juridiques pour contester le transfert à Washington jugé en août dernier, et qu'il ferait appel dès que le processus d'extradition serait enclenché. Son épouse, Alla Bout, a quant à elle accusé les Etats-Unis d'essayer d'utiliser son mari "comme bouc émissaire afin de miner l'influence russe". "Les Etats-Unis veulent mettre en scène un simulacre de procès et le rendre responsable de tous les crimes qui ont été commis par des personnes qu'ils n'ont pas pu identifier", a-t-elle ajouté, citée hier par le Bangkok Post. Dans tous les cas, la décision finale sur l'extradition ou non de Bout reste dans les mains du Premier ministre Abhisit Vejjajiva, qui avait annoncé la semaine dernière vouloir attendre le verdict de la Cour de justice.

(Avec AFP) mercredi 6 octobre 2010
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale