Un touriste français affabule pour justifier ses dépenses à Phuket

Par Eric DESEUT | Publié le 14/04/2013 à 22:00 | Mis à jour le 17/08/2020 à 04:33

Un touriste français risque les foudres de la loi thaïlandaise pour échapper au courroux de son épouse.

Après s'être livré à des dépenses inconsidérées au cours d'un séjour à Phuket, l'homme de 54 ans a voulu se justifier en déposant plainte pour vol au poste de police de Karon. Selon le journal local Phuket Gazette, Marc Forestier a prétendu que des adolescents l'avaient attaqué devant une banque à proximité du Karon Circle en fin de semaine dernière. C'était sans compter sur la diligence des policiers qui ont mené une enquête de terrain. Or, ni les témoignages des riverains ni les enregistrements des caméras de surveillance ne sont venus étayer les dires du plaignant. Celui-ci a fini par avouer qu'il craignait l'ire de son épouse après avoir sérieusement écorné le budget familial.

Il encourt maintenant le joug de la loi, car les autorités ne traitent pas les fausses plaintes à la légère. Début janvier 2013 un jeune Danois a échappé de justesse à l'expulsion. Il a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et 500 bahts (13 €) d'amende après avoir porté plainte pour un vol prétendument perpétré sur la plage de Kamala le 1er janvier. Or les caméras de surveillance de son hôtel devaient prouver qu'il s'entretenait avec le personnel de l'établissement à l'heure de l'agression présumée. Décidément redoutables, les caméras de surveillance avaient également infirmé les allégations de viol d'une jeune touriste australienne finalement condamnée à 15 jours de prison en juin 2012 à Phuket.

E.D. mardi 16 avril 2013

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale