Un film thaïlandais primé au Festival international de Busan

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 15/10/2012 à 00:00 | Mis à jour le 22/10/2018 à 05:42

Le réalisateur thaïlandais Nawapol Thamrongrattanarit s'est vu décerner l'un des deux prix "New Currents" du Festival international du film de Busan (BIFF) pour "36", un film expérimental de 68 minutes à petit budget, composé de 36 plans fixes et dont le scénario explore la façon de conserver les souvenirs à l'époque du tout numérique.

Le jury, composé du réalisateur hongrois Bela Tarr, de l'écrivain français Jean-Marie Gustave Le Clézio, du critique canadien David Gilmour, de la réalisatrice japonaise Naomi Kawase et de l'acteur coréen Jung Woo-Sung, a honoré le jeune réalisateur pour avoir créé "son propre langage filmique". Dans un communiqué, le jury souligne avoir "trouvé tout particulièrement l'écriture bouleversante, artistique, économe, et ne contenant pas le moindre mot inutile".

"36", premier long métrage de Nawapol Thamrongrattanarit, a été réalisé avec un budget de seulement 600.000 bahts (15.000 euros) et tourné dans un local loué dans le fameux Bangkok Art and Cultural Center (BACC).
Le deuxième prix New Currents a été décerné à Maryam Najafi pour "Kayan", une coproduction libano-canadienne retraçant l'histoire d'une restauratrice divorcée et mère de famille.
Le Festival international du film de Busan (Corée) s'est clôturé samedi après 10 jours de festivités. Il s'agit du plus important événement cinématographique d'Asie. Cette année pour la 17e édition, le BIFF a présenté à quelque 220.000 visiteurs pas moins de 304 films issus de 75 pays dont la France, et parmi lesquels 93 étaient des premières mondiales.

VOIR AUSSI Le site Internet du festival BIFF

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale