TEST: 2238

UFE THAILANDE – Quand des grands noms de la scène francophone viennent pousser la chansonnette à Bangkok

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 29/03/2017 à 22:00 | Mis à jour le 23/10/2019 à 14:02
Axelle-RED-Calvet-Delevaux350

Depuis quelques années, l’auditorium de l’Alliance française de Bangkok voit passer au moins une fois l’an une célébrité francophone de la chanson. Irma, Wab, La Grande Sophie, Raphaël, Axelle Red, ont été à l’affiche pour le plus grand plaisir d’une communauté francophone qui se régale de voir de près ces grands nom se produire dans l’intimité de cette petite salle.  Un privilège que l’on doit à l’équipe bénévole de l’UFE Thaïlande qui organise et produit tous ces concerts

La petite scène de l’auditorium de l’Alliance française de Bangkok accueillait les 16 et 17 mars Axelle Red. Accompagnée d’une simple guitare basse, d’un piano, et d’un trompettiste,la célèbre chanteuse belge a donné le meilleur face à une salle de 200 places remplie. Une ambiance intimiste,quelque peu surréaliste quand on connait le palmarès de l’artiste. Et une chance inouïe pour les quelques privilégiés qui ont eu en plus le plaisir d’assister à un concert très réussi.

Ce privilège, on le doit à l’équipe de l’Union des Français de l’Etranger (UFE) Thaïlande, organisatrice et productrice de l’événement -des navettes gratuites ont même été organisées entre Pattaya et Bangkok pour permettre aux membres de la 2e plus grande communauté francophone de Thaïlande de venir assister au concert.

L’UFE Thaïlande, Association d’intérêt public formée uniquement de bénévoles, se donne pour mission depuis un demi-siècle d’informer, aider et divertir la communauté francophone de Thaïlande.

--  

Mais de nos jours, comme l’explique son vice-président Michel Calvet, les progrès de la technologie et les efforts des pouvoirs publics, font qu’une bonne partie du travail d’information et d’assistance n’est plus nécessaire. Ce qui laisse la part belle au divertissement.

Ainsi, l’UFE en Thaïlande propose régulièrement des évènements conviviaux tels que l’incontournable tournoi annuel de pétanque, des sorties golf, des soirées gourmandes (soirées huitres, charcuterie-fromage, vin, etc.), des soirées tout court, etc. Et aussi depuis deux ans des concerts de stars de la chanson française.

L’idée a vu le jour en 2013 et a fait consensus entre Nathalie, Michel et son épouse Corine, tous les 3 fans de musique et de concert.

Le but n’est pas la recherche du succès à tout prix, comme nous le dit Nathalie :"Ca nous fait plaisir de faire plaisir avant tout". Ils nous confient d’ailleurs, non sans humour, que la première question qu’ils posent au préalable à l’agent d’un artiste est :"Est ce qu’il ou elle est sympa ?" Un point très important selon eux lorsque l’on veut que l’expérience soit bénéfique pour tous : l’artiste, le public et l’UFE.

--  

Le premier artiste qui devait se produire avec l’UFE Thaïlande était le célébrissime Johnny Hallyday. Mais l’instabilité politique en Thaïlande a abouti à l’annulation à deux reprises du concert en décembre 2013 et avril 2014. Loin de perdre leur enthousiasme, Nathalie et Michel ont continué le projet et ils ont aujourd’hui à leur actif cinq concerts organisés avec succès : la Grande Sophie, Wab, Raphaël, Irma et Axelle Red. Et ils ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin.

Ces concerts qui ont toujours eu un retour positifs de la part de la communauté française et des artistes et chacun a laissé un souvenir intarissable à l’UFE Thaïlande, entre crises de rire, découverte de Bangkok et repas en toute simplicité.

Ils se réjouissent du dernier concert d’Axelle Red et envisagent pour le prochain concert la possibilité de faire venir Vianney chanteur célèbre récompensé aux Victoires de la Musique en 2017 pour la meilleure chanson de l’année avec "Je m’en vais".

Cette volonté de partage, de rassemblement convivial, se retrouve dans tous les évènements organisés par l’UFE et comme ils le proclament tout deux "c’est du pur plaisir".

Des évènements intimistes avec en toile de fond la langue et la culture française et comme objectif d’échanger. C’est pourquoi on se contente largement de 50-60 personnes pour que tous puissent profiter et comme le dit Michel "Quand on fait de l’associatif, il ne faut s’attendre a rien. Comme cela on n’est jamais déçu".

A.C. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) jeudi 30 mars 2017

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale