TEST: 2238

TIERS PAYANT – Après le Bangkok Hospital, le Samitivej va suspendre l’accord avec la CFE

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 01/07/2013 à 22:00 | Mis à jour le 17/12/2020 à 05:40

L'hôpital Samitivej va suspendre à son tour la convention de tiers-payant avec la Caisse des Français à l'Etranger (CFE) d'ici la fin du mois, nous à fait savoir hier Nicolas Leloup, directeur du département Marketing International du Samitivej Hospital.

"Nous avons envoyé une lettre aujourd'hui (1er juillet, ndlr) à la CFE pour leur signifier que nous suspendrions la convention de tiers-payant à partir du 31 juillet", nous a-t-il confié par téléphone. La CFE a signé une convention de tiers payant avec le Bangkok Hospital (2006) et le Samitivej Hospital (2011). Cette convention de tiers payant permettait aux assurés de la CFE de ne pas avoir à faire l'avance de frais au moment des soins dans l'hôpital Bangkok Hospital situé sur l'avenue New Petchburi à Bangkok, et trois hôpitaux Samitivej (Bangkok Sukhumvit, Bangkok Sri Nakarin et Sri Racha).

En mai dernier, le Bangkok Hospital avait mis la convention en suspens après que la CFE avait revu ses taux de remboursement à la baisse. "Depuis que le Bangkok Hospital a suspendu la convention, nous avons continué à accepter le tiers payant et offrir un service aux adhérents CFE lors de nos discussions avec la CFE. Malheureusement nous ne constatons aucun progrès. Nous espérons que notre décision conduira la caisse à réévaluer ses positions et à normaliser la situation avec ses partenaires hospitaliers en Thaïlande", a indiqué Nicolas Leloup. Il semblerait par ailleurs que les mécanismes qui doivent permettre aux hôpitaux d'obtenir l'approbation de la CFE pour prolonger le séjour des patients au-delà des trois premiers jours nécessitent des délais trop longs qui obligent souvent ces établissements à prendre le risque financier de prolonger une hospitalisation sans garantie de remboursement. Plus de 2.000 familles seraient concernées par la CFE en Thaïlande.
 

 mardi 2 juillet 2013

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale