TEST: 2238

Accord de tiers payant en suspens entre la CFE et le Bangkok Hospital

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 29/05/2013 à 22:00 | Mis à jour le 17/12/2020 à 05:36

La Caisse des Français à l'Étranger (CFE) et le groupe BMC (Bangkok Hospital) ont actuellement un différend tarifaire qui a conduit a une suspension du tiers payant, a fait savoir hier la CFE dans un courriel envoyé au Conseiller des Français de l'Etranger pour l'Asie du Sud-est, Michel Testard, sans plus de précisions si ce n'est que la CFE restait "ouverte à des pourparlers pour sortir de la crise".

Nous n'avons pu, au moment où nous apprenions la nouvelle, entrer en contact avec les responsables des deux organisations. Cette convention de tiers payant, entrée en vigueur le 1er septembre 2006 entre la CFE et l'hôpital thaïlandais permettait aux assurés de la CFE de ne pas avoir à faire l'avance de frais au moment des soins dans l'hôpital Bangkok Hospital situé sur l'avenue New Petchburi à Bangkok. "La limite de ce dispositif est que, d'un côté, la couverture de la CFE ne dépasse pas un certain plafond, basé sur celui fixé par la sécurité sociale française, au-delà duquel le patient doit payer le complément - à moins qu'il ait une assurance complémentaire, nous explique un courtier en assurance, lui-même inscrit à la CFE. De l'autre côté, poursuit-il, les hôpitaux internationaux ici appartiennent à des groupes privés qui proposent des prestations d'une qualité et surtout des tarifs dépassant ce que nous avons l'habitude de voir dans les établissements de santé publics français. De fait, le plafond de remboursement de la CFE est souvent largement dépassé".

Plus de 2.000 familles en Thaïlande seraient concernées par la CFE. En mars 2011, les hôpitaux Samitivej du même groupe que le Bangkok Hospital, avaient signé, après un an de négociations, une convention de tiers payant toujours en vigueur.

P.Q. jeudi 30 mai 2013

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale