THAILANDE – Situation bloquée, 100,000 touristes coincés

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 01/12/2008 à 01:00 | Mis à jour le 25/11/2018 à 09:04

Au sixième jour d'occupation de l'aéroport International de Suvarnabhumi par les manifestants antigouvernementaux, la liste des voyageurs bloqués en Thaïlande ou ailleurs s'allonge. A défaut de pouvoir libérer l'aéroport, les autorités locales font de leur mieux pour trouver des solutions

Alors que les positions des manifestants et du gouvernement semblent inconciliables, les autorités thaïlandaises estiment qu'environ 160,000 voyageurs auraient manqué leur vol en Thaïlande et ailleurs en raison du blocage des deux aéroports de Bangkok depuis la semaine dernière.

La France tarde à réagir pour rapatrier ses ressortissants
L'Ambassade de France estime que 3 à 4.000 touristes français seraient parmi les quelque 100.000 voyageurs bloqués en Thaïlande. Selon l'Ambassadeur Laurent Bili, 1.300 Français se seraient fait connaître auprès de l'ambassade qui note que 450 à 500 Français voyagent tous les jours en temps normal, répartis entre Air France et Thai Airways, auxquels s'ajoutent les usagers d'autres compagnies. Pour l'heure, la France n'a pas décidé d'organiser de quelconque rapatriement alors que plusieurs pays comme la Chine l'Espagne ou encore les Philippines ont annoncé l'envoi d'avions spéciaux pour rapatrier leurs ressortissants.
De laborieuses opérations d'évacuation depuis la base militaire d'U-Tapao, situé à environ 140km de Bangkok au sud-est de Bangkok, se poursuivaient hier pour "exfiltrer"des milliers de touristes en rade (voir notre encadré). Air France/KLM expliquait samedi qu'elle ne pouvait pas organiser de vols à partir de Bangkok ou d'U-Tapao et a annoncé hier qu'elle assurerait deux vols lundi et mardi au départ de Phuket, respectivement à destination d'Amsterdam et de Paris, pour les passagers bloqués. Air France/KLM invite les voyageurs coincés à Bangkok à prendre contact avec le bureau de Bangkok pour se faire transporter par bus jusqu'à Phuket.
La compagnie Thai Airways a quant à elle annoncé qu'elle organisait 31 vols internationaux spéciaux au départ d'U-Tapao.
Plusieurs compagnies comme Malaysia Airlines, AirAsia, Qantas, ou encore Japan Airlines, ont déjà pris des dispositions spéciales pour évacuer leurs ressortissants.

Les autorités thaïlandaises redoublent d'effort
En tout cas, les autorités thaïlandaises semblent se démener pour rattraper ce qui peut encore l'être de cette situation surréaliste. Après avoir fourni la semaine des chambres d'hôtel aux touristes coincés, la Tourism Authority of Thailand (TAT) verse désormais 2.000 bahts par jour (environ 44 euros) aux passagers bloqués via des remboursements versés aux hôtels. La TAT a également ouvert un numéro spécial, le 1672, joignable 24/24. Le Ministre du tourisme, Weerasak Kowsurat a même appelé les Thaïlandais à prendre soin des visiteurs.
Le gouvernement thaïlandais a mis en place des bureaux d'enregistrement de fortune dans sept endroits de Bangkok parmi lesquels six hôtels : Centara Grand, Maenam Riverside, JW Marriott, Asia, Imperial Queen's Park, et Holiday Inn hotels. Le septième site est le palais des expositions BITEC à Bangna qui devait ouvrir ce matin à 8h. Les autorités et certaines compagnies aériennes encouragent les touristes se trouvant en dehors de Bangkok de rester où ils se trouvent afin d'éviter l'engorgement de la capitale et aussi au cas où des solutions serait trouvées d'ici là.
Le Président de la société gestionnaire des aéroports de Thaïlande (AOT), Serirat Prasutanond, a obtenu hier des manifestants qu'ils laissent décoller 88 avions de Suvarnabhumi, vides, destinés aux opérations d'évacuation des passagers coincés.

Pierre QUEFFELEC avec AFP lundi 1er décembre 2008

Pour tout contact en cas de réservation ou de modification de vol chez Thai Airways Tel: 02 356 1111;pour plus d'information : Tel: 02 545 4000;voir aussi le site Internet www.thaiairways.com 
La TAT met régulièrement à jour sur son site les informations concernant la situation pour les voyageurs http://www.tatnews.org/situation_updates/4058.asp   

U-Tapao, une porte de sortie bien encombrée pour les touristes basés à Bangkok
Depuis vendredi, la base navale d'U-Tapao, à 140 kilomètres au sud-est de Bangkok, est la seule porte de sortie du pays pour des milliers de voyageurs bloqués dans la capitale. Plus de 100 vols de compagnies aériennes auraient jusqu'ici demandé la permission d'utiliser l'aéroport militaire pour rapatrier les voyageurs, selon un fonctionnaire du Ministère des Transports hier. De fait, le trafic y est intense, et le petit aéroport, utilisé en temps normal par Nok Air et Bangkok Airways, risque de vite saturer, selon des professionnels. Cette base militaire, qui accueillait les troupes américaines pendant la guerre du Vietnam ne peut en effet opérer que 40 vols par jour, loin des 700 vols quotidiens de Survanabhumi. Les voyageurs qui arrivent ici trouvent une foule de gens fatigués, tendus, en colère, des sacs entassés et de grandes des poubelles, des services d'ordre armés. "C'est le capharnaüm le plus total", témoigne Bonnie Chan, une touriste californienne de 29 ans qui cherche à partir depuis U-Tapao. "Les compagnies aériennes nous donnent de fausses informations". Il n'y a pas de panneau d'affichage des vols, le personnel utilise des pancartes écrites à la main et les tient à bout de bras pour annoncer l'embarquement des vols devant plusieurs centaines de personnes entassées dans le hall.
Pour tout contact en cas de réservation ou de modification de vol chez Thai Airways Tel: 02 356 1111;pour plus d'information : Tel: 02 545 4000;voir aussi le site Internet www.thaiairways.com La TAT met régulièrement à jour sur son site les informations concernant la situation pour les voyageurs http://www.tatnews.org/situation_updates/4058.asp  

Recommandations de Thai Airways
Thai Airways recommande de ne pas se rendre directement aux comptoirs d'enregistrement du Centara Grande Hotel à Central World. Les passagers disposant de billets sur cette compagnie sont invités à contacter ou se rendre dans ses agences à Bangok (Viphavadi, Lan Luang et Silom) pour programmation et confirmation de leurs vols. Une fois cette opération effectuée, ils peuvent se présenter au comptoir d'enregistrement du Centara Grand Hotel au moins 5 heures avant l'heure du départ de l'avion, après quoi ils seront transférés à l'aéroport d'U-Tapao, à 140 kilomètres de Bangkok. Les passagers qui arrivent à Bangkok seront transférés au Centara Grand. La Thai assurera son service d'enregistrement jusqu'à demain. Francfort et Copenhague sont les deux destinations européennes desservies par la Thai. Ces avions sont complets jusqu'à mercredi. La THAI a également commencé à voler tous les jours entre U-Tapao et Hat Yai.
Pour tout contact en cas de réservation ou de modification de vol chez Thai Airways Tel: 02 356 1111;pour plus d'information : Tel: 02 545 4000;voir aussi le site Internet www.thaiairways.com La TAT met régulièrement à jour sur son site les informations concernant la situation pour les voyageurs http://www.tatnews.org/situation_updates/4058.asp  

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale