TEST: 2238

En Thaïlande, les notables braconniers menacent les gardes forestiers

Par Eric DESEUT | Publié le 16/11/2012 à 00:00 | Mis à jour le 28/07/2021 à 05:50

De nombreux notables influents ainsi que des agents de l'État s'adonnent à des parties de chasse prohibées et n'hésitent pas à menacer les gardes forestiers qui tentent de les arrêter.

Leurs rodomontades vont des promesses de transfert aux menaces de mort. C'est un directeur de parc naturel exaspéré qui se confie au quotidien The Nation. Et pas le moindre puisque Chaiwat Limlikhit-aksorn supervise le parc national Kaeng Krachan, le plus vaste du royaume à cheval sur les provinces de Phetchaburi et de Prachuap Khiri Khan. "Confrontés à ce type de menaces certains gardes n'osent pas procéder à des arrestations", explique le directeur. "Je dois donc les accompagner quand je suis informé de certaines parties de chasse". Après l'arrestation récente de neuf chasseurs, pris la main dans le sac de gibier et armés non seulement de  fusils mais aussi d'armes de poing, Chaiwat a enregistré une déposition en bonne et due forme au poste de police de Kaeng Krachan. L'un des suspects se trouve être lui-même policier, attaché au commissariat de Pran Buri dans la province de Prachuap Khiri Khan. Il nie les faits en prétendant avoir simplement croisé le chemin des chasseurs. Son arme sera examinée par la police scientifique pour vérifier s'il se livrait effectivement à la chasse. Un policier de Kaeng Krachan précise que "la procédure pourrait prendre du temps".

E.D.  vendredi 16 novembre 2012

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale