SPORT – Les caïds des sports mécaniques en compétition à Bangkok en décembre

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 06/11/2012 à 00:00 | Mis à jour le 23/11/2018 à 17:26

Le stade de football Rajamangala de Bangkok accueillera l'édition 2012 de la Course des Champions (Race of Champions - ROC) les 14, 15 et 16 décembre. Cette compétition automobile oppose chaque année les meilleurs pilotes de F1, de rallye, et désormais de moto sur des pistes parallèles au volant de voitures identiques : Audi R8, V8 américaines et buggys. Capable d'accueillir 50.000 spectateurs dans le quartier Ramkhamhaeng, le stade Rajamangala sera doté d'un tracé en asphalte pour l'occasion. En 25 ans d'existence c'est seulement la deuxième fois que l'évènement se déroule hors d'Europe. Bangkok qui succède à Pékin veut démontrer ses capacités dans le contexte de sa candidature à l'organisation d'un grand prix de formule 1. La journée du vendredi sera destinée aux pilotes locaux tandis que les deux trophées phares de la Course des champions seront disputés samedi et dimanche. En 2011, les Allemands Michael Schumacher et Sebastian Vettel s'étaient imposés dans la coupe réservée aux paires nationales tandis que Sébastien Ogier avait remporté la compétition individuelle dont Didier Auriol reste le caïd avec 4 titres, juste devant Sébastien Loeb. Cette édition 2012 est marquée par la participation de Jorge Lorenzo. Le nouveau champion du monde de Moto GP montrera ce qu'il peut faire d'une "cage affublée de deux roues superflues". Parmi les participants 2012, on compte notamment une autre légende moto, Mick Doohan, l'inamovible duo Vettel-Schumacher et le sympathique David Coulthard. Les billets sont d'ores et déjà en vente dont les tarifs s'étagent de 400 à 5.000 bahts pour le week-end.
E.D. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) mardi 6 novembre 2012
Lire aussi:
Notre article du mardi 2 octobre 2012 , La Thaïlande se dit très proche d'accueillir un Grand Prix en 2014
Notre article du jeudi 5 juillet 2012,  Chiang Mai proposée pour accueillir le Grand Prix de Thaïlande

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale