TEST: 2238

Sombres perspectives pour les exportations de riz thaïlandais en 2021

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 06/01/2021 à 00:00 | Mis à jour le 06/01/2021 à 02:50
Photo : REUTERS/Soe Zeya Tun/File Photo
Perspectives d'exportation du Riz Thailandais

Les exportations de riz de la Thaïlande se dirigent vers une autre année sombre après avoir vu en 2020 leurs volumes chuter à leur niveau le plus bas depuis deux décennies, ont fait savoir les exportateurs dans un contexte de pénurie mondiale de conteneurs qui limite les perspectives de regain.

La crise du transport maritime s'ajoute aux difficultés du deuxième exportateur mondial de riz. Selon les données du ministère thaïlandais du Commerce le 2 décembre, les exportations de riz étaient de 5,1 millions de tonnes entre janvier et novembre 2020, en baisse de 28% par rapport à la même période un an plus tôt, laissant présager que 2020 sera probablement l'année la plus faible depuis 2000.

Les exportations thaïlandaises de riz souffrent de la force du baht, qui s'est apprécié de 11% par rapport au dollar américain depuis avril, affectant la compétitivité de l’offre thaïlandaise par rapport aux principaux rivaux que sont le Vietnam et l'Inde.

Les prévisions officielles des exportations n'ont pas encore été publiées, mais deux exportateurs de riz basés à Bangkok disent s’attendre à une année 2021 encore plus difficile.

Et Chookiat Ophaswongse, président honoraire de l'Association thaïlandaise des exportateurs de riz, souscrit à cette perspective. "Cette année ne s'annonce pas meilleure. C'est toujours aussi sombre", a-t-il déclaré à Reuters. "Le problème de la pénurie de conteneurs est un autre obstacle à nos difficultés continues à l'exportation."

À l'échelle mondiale, les délais de traitement des conteneurs se sont allongés en raison de l'épidémie de COVID-19 en Europe et aux États-Unis qui affecte la capacité de manutention , avec des coûts de fret qui ont monté en flèche et un nombre de conteneurs retournant en Asie en baisse, créant des pénuries dans les ports asiatiques.

Selon Chookiat Ophaswongse, environ la moitié des exportations de riz thaïlandais dépendent des conteneurs, dont le riz au jasmin de qualité supérieure qui a été le point positif de l'année dernière et a jusqu'ici su capter l’attention de marchés prospères comme les États-Unis et le Canada.

"Il y a encore une bonne demande pour notre riz au jasmin, mais nous ne pouvons pas en exporter une grande partie depuis novembre en raison de la pénurie de conteneurs", a-t-il déploré.

La Thaïlande a exporté 1,29 million de tonnes de riz au jasmin entre janvier et novembre 2020, soit une hausse de 1,57% par rapport à la même période l’année précédente, a indiqué le ministère du Commerce.

La pénurie de conteneurs en Thaïlande devrait durer six mois, la Chine et le Vietnam se disputant également les conteneurs, estime Ghanyapad Tantipipatpong, présidente du Conseil national des transporteurs maritimes thaïlandais.

"À court terme, nous n'avons pas de conteneurs tout simplement parce qu'ils ne reviennent pas", a-t-elle déclaré à Reuters.

La Thaïlande exporte environ 10 millions de conteneurs de marchandises par an et devra importer environ 1,5 million de conteneurs vides cette année, explique Ghanyapad Tantipipatpong.
 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale