Six jours de cérémonie pour dire adieu à la princesse Galyani

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 04/11/2008 à 02:00 | Mis à jour le 25/06/2020 à 06:53
Photo : Agence France Presse
0811-bkkcremation

La cérémonie de crémation de la princesse Galyani Vadhana aura lieu du 14 au 19 novembre prochain à Sanam Luang. Un événement exceptionnel en présence de son frère le roi Bhumibol Adulyadej qui réunira 9.000 personnes dont 6.000 participants pour une cérémonie codifiée selon des traditions vieilles de plusieurs siècles. Tour d'horizon
Lire aussi : Symbolique et étiquette pour une personnalité royale élevée au rang supérieur

Dimanche avait lieu la répétition générale de la cérémonie de crémation de la princesse Galyani Vadhana en présence du prince Vajiralongkorn et de la princesse Sirindhorn. A gauche, le Grand Chariot Royal, haut de 11 mètres et long de 15, est tracté par plusieurs dizaines d'hommes vers le crématoire, à droite, qui trône face au Grand Palais du haut de ses 39 mètres sur une base de 31,80m par 39,80. Des ombrelles à sept étages, normalement réservées au roi, à la reine et au prince héritier, ont été placées autour du crématorium, ici au centre, pour indiquer l'élévation de la princesse à un rang supérieur (Photo AFP).

Le 2 janvier dernier, la princesse Galyani décédait à l'âge de 84 ans des suites d'un cancer abdominal. La cérémonie de crémation de la s?ur ainée du roi Bhumibol Adulyadej aura lieu à Bangkok du 14 au 19 novembre face au Grand Palais sur l'esplanade de Sanam Luang, dix mois après sa disparition. Pourquoi un tel délai ? Comme l'explique le Département des Beaux-Arts du Musée National, il s'agissait d'une part de permettre aux citoyens ordinaires de venir rendre hommage à la s?ur du souverain, et d'éviter la saison des pluies ainsi que la période du carême bouddhiste.

D'autre part, il fallait le temps nécessaire pour mener à bien la construction du site qui couvre la moitié de Sanam Luang. Plusieurs centaines d'ouvriers ont été mobilisés pour la construction de cet édifice au centre duquel se trouve le crématorium royal, haut de 39 mètres, orné d'or et de pierres précieuses. Il a fallu également remettre en état et redécorer les chariots et palanquins royaux datant des années 1930, qui serviront à transporter l'urne funéraire jusqu'au crématorium.

EN VIDEO

Les Thailandais se massent en nombre autour de Sanam Luang

Arrivee du chariot du Patriarche supreme

Arrivee du chariot du patriarche supreme (suite)

Passage du chariot du Patriarche Supreme

Passage du Grand Chariot Royal (1)

Passage du Grand Chariot Royal (2)

Passage du Grand Chariot Royal (3)

Famille royale, haut fonctionnaires, professeurs, etudiants

Professeurs et etudiants

Procession Fin

Tir de canons

Crémation symbolique et crémation réelle le 15

Etalée sur six jours, la cérémonie comprendra six processions (voir plus bas la chronologie). Le deuxième jour (15 novembre) est le plus important et spectaculaire. Jour de la crémation proprement dite, il comprend trois processions.

Ce jour-là, l'urne royale sera déplacée depuis la salle du trône Dusit Maha Prasat, située dans l'enceinte du Grand Palais, jusqu'au crématorium. A partir de 7h du matin, les processions feront tout le tour du Grand Palais pour rejoindre le crématorium. Au total, 5.000 soldats et 1.000 membres de la famille royale, enseignants et représentants de différentes institutions y prendront part. 3.000 personnes observeront le rite depuis les tribunes, parmi lesquelles des membres de la famille royale, du gouvernement, du Parlement et des corps diplomatiques.

Au cours de ces trois processions successives, l'urne sera placée sur le Grand Chariot Royal tiré par 216 hommes, puis sur le Palanquin Doré, porté par 60 personnes. Les processions seront formées respectivement de 662, 1.114 et 367 soldats en costume et accompagnées par les chants de moines.

Après la troisième procession, vers 16h30, l'urne sera installée sur le crématorium au moyen d'un ascenseur spécial. Le roi Bhumibol Adulyadej procèdera alors à la crémation "symbolique", celle destinée au public. La crémation réelle aura lieu plus tard dans la soirée, dans le cadre d'une cérémonie privée.

Les jours suivants seront consacrés à la récupération des reliques et des cendres et à leur consécration. Les restes de la princesse seront placés dans le Wat Ratchabophit, où se trouvent les cendres du roi Chulalongkorn, son grand-père.

En parallèle de la cérémonie, les Thaïlandais sont invités à faire des offrandes de fleurs en bois de santal dans les temples de tout le royaume. Des spectacles de théâtre traditionnel, de marionnettes et de musique classique auront également lieu sur la scène installée sur Sanam Luang à proximité du crématorium. Après la fin des cérémonies, le crématorium sera conservé pendant quelques semaines, avant d'être démantelé.

Emmanuelle MICHEL mardi 4 novembre 2008

Symbolique et étiquette pour honorer une personnalité royale élevée au rang supérieur

Les origines de la cérémonie de crémation royale remontent à la période d'Ayutthaya, il y a 500-600 ans. Elles sont basées sur des croyances tirées de l'hindouisme, puis adaptées au bouddhisme thaïlandais. Les membres de la famille royale sont considérés comme des descendants de dieux du panthéon hindou qui vivent sur une montagne sacrée, le Mont Meru. La forme du crématorium doit donc rappeler cette montagne mythique vers laquelle le défunt doit retourner à sa mort. L'élévation de l'urne vers le sommet du crématorium symbolise l'ascension de la personne décédée vers le paradis. Le corps embaumé est placé en position foetale, marquant ainsi la différence entre les membres de la famille royale et les gens ordinaires qui sont, eux, installés en position allongée. Des ombrelles à sept étages, normalement réservées au roi, à la reine et au prince héritier, ont été placées autour du crématorium pour indiquer l'élévation de la princesse à un rang supérieur. Une décision prise par le roi pour célébrer la contribution de sa s?ur au pays. Le gouvernement a déclaré les 14, 15 et 16 novembre jours de deuil. Les Thaïlandais sont appelés à porter du noir ces jours-là pour rendre hommage à la Princesse. Le gouvernement a également demandé à de nombreux lieux de "divertissement"de stopper leurs activités ou de les réduire. Les radios et les télévisions devront surveiller leurs programmes pour s'assurer qu'ils correspondent à une période de deuil national. Tous les bâtiments gouvernementaux, les entreprises publiques et établissements d'enseignement devront mettre leurs drapeaux en berne pendant cette période.

Chronologie des cérémonies

Vendredi 14 novembre : Cérémonie d'acquisition de mérites. Salle du Trône de Dusit Maha Prasat.
Samedi 15 novembre : Jour de la crémation royale. Transport de l'urne au crématorium de Sanam Luang (trois processions). Crémation symbolique (16h, publique). Crémation réelle (22h, privée).
Dimanche 16 novembre : Récupération des reliques et des cendres, transfert de Sanam Luang au Grand Palais (procession).
Lundi 17 novembre : Cérémonie d'acquisition de mérite pour les reliques royales (Salle du Trône de Dusit Maha Prasat).
Mardi 18 novembre : Offrandes de nourriture aux moines (Salle du Trône Dusit Maha Prasat). Consécration des reliques royales (procession jusqu'à la Salle du Trône de Chakri Maha Prasat).
Mercredi 19 novembre : Consécration des cendres royales (procession jusqu'au Mémorial Rangsi Vadhana, Wat Ratchabophit Sathit Maha Simaram).

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale