Lundi 16 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Simon Ghraichi, rock star de la musique classique, à Bangkok le 3 mai

Par Régis LEVY | Publié le 30/04/2019 à 00:00 | Mis à jour le 30/04/2019 à 02:13
Photo : Julien BENHAMOU - considéré comme une véritable rock star de la musique classique dans le monde entier, donnera le 3 mai un récital à Bangkok
SimonGhraichyByJulienBenhamou_745

Pour la première fois en Thaïlande, le pianiste français Simon Ghraichy, considéré comme une véritable rock star de la musique classique dans le monde entier, donnera le 3 mai un récital dans l’auditorium du College of Music de l’Université de Mahidol. Une occasion unique d’apprécier le talent hors normes et l’inspiration singulière de ce virtuose qui bouleverse les codes et dépoussière le genre !

D’origine mexicaine et libanaise, le pianiste français Simon Ghraichy est réputé pour son style personnel unique, défini avec de riches influences culturelles, qui lui vaut d’être acclamé dans le monde entier. Il est apprécié tant par ses pairs pour sa virtuosité irréprochable et son goût artistique remarquable, que par des auditeurs moins expérimentés pour sa personnalité extravertie et son charisme sans faille.

"Je suis avant tout un musicien classique", a-t-il confié sur France Culture. "Si être grand, chevelu, extraverti et s’habiller de manière moderne, c’est être une rock star… alors d’accord… mais je suis avant tout un musicien classique".

Comme il l’a expliqué dans une interview accordée au magazine Télérama, le jeune iconoclaste a quitté le Liban alors qu’il était enfant pour fuir la guerre. Il se plait à dire que c’est le piano qui l’a choisi et non l’inverse. Ce piano, héritage familial auquel personne ne touchait, l’attirait comme un aimant. Tout petit il a décidé d’ouvrir la gueule de la bête. À 4 ans il a commencé à prendre des cours et dès 5 ou 6 ans, il était capable de jouer des mélodies.

Simon Ghraichy a étudié auprès de maîtres tels que Michel Béroff et Daria Hovora au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP) ou Tuija Hakkila à l’Académie Sibelius à Helsinki, avant de remporter de nombreux prix puis de se lancer dans une carrière internationale. On l’a vu jouer en tant que soliste avec des orchestres, des ensembles de musique de chambre et donner de nombreux récitals en solo.

Simon Ghraichy Thailande
Photo: Antonin Menichetti

La virtuosité et le charisme de ce pianiste exceptionnel lui ont rapidement valu d’être invité à se produire en tant que soliste dans d’importants festivals, sur les cinq continents.

Souhaitant également se consacrer à la pédagogie et à la transmission, Simon Ghraichy a donné des master classes diffusées partout dans le monde (au Chili, en Namibie, au Liban, au Mexique, aux États-Unis…) et il apporte régulièrement son soutien et sa maîtrise à la Brooklyn Music School et au Killington Music Festival.

Son extraordinaire talent lui a permis de signer un contrat d’enregistrement exclusif avec le prestigieux label Deutsche Grammophon, considéré comme une véritable institution, voire un temple dans le monde de la musique classique. Il vient de publier son troisième disque baptisé "33", comme son âge… et celui du Christ.

Dès sa sortie en février 2019, "33" s’est hissé dans les charts, les classements des meilleures ventes de musique classique.

Après le Carnegie Hall à New York, la Philarmonie à Berlin ou le Théâtre des Champs-Élysées à Paris où il a fait baisser drastiquement la moyenne d’âge du public à chacune de ses apparitions, le virtuose fait étape à Bangkok. Il va effectuer un récital solo à partir d’un répertoire éclectique, allant de Beethoven et Schuman à Arturo Marquez et Liszt.

Avec un prix d’entrée aussi dérisoire que 200 bahts, il est certain que les mélomanes vont se bousculer pour aller applaudir la comète Ghraichy à l’auditorium du College of Music de l’Université de Mahidol ! Tous les renseignements pratiques pour ne pas manquer cet évènement exceptionnel figurent dans l'Agenda culturel Expat Guide

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Thaïlande

GASTRONOMIE

Guide de survie du végétarien en Thaïlande

En Thaïlande, la plupart des plats contiennent de la viande ou du poisson, pourtant contrairement à beaucoup d’idées reçues, suivre un régime végétarien n’y est pas plus compliqué qu’en Europe.

Expat Mag

Jean-Paul Demoule : les multiples facettes de l'archéologie

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France.