SANTIKA – Le club ne fonctionnait pas illégalement selon le procureur général

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 20/01/2009 à 01:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 13:11
Le Bureau du Procureur général (OAG) a expliqué jeudi dernier qu'il n'engageait pas de poursuites contre la discothèque Santika pour avoir opéré illégalement, car son propriétaire avait prévenu la police de ses projets dans les délais légaux. Selon le porte-parole de l'OAG, les dirigeants du Santika avaient notifié à la police leur intention d'ouvrir le club le 24 décembre 2003. La question des issues de secours constitue un cas séparé, sur lequel les procureurs attendent encore un rapport. La police attend les résultats des expertises légales avant d'envisager des poursuites contre les personnes responsables d'avoir allumé des feux d'artifice à l'intérieur du bar. L'incendie qui s'est déclenché pendant le réveillon du 31 décembre dernier a fait au moins 64 morts et plus de 200 blessés dans cette discothèque branchée du quartier de Thonglor.
(http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) mardi 20 janvier 2009
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale