Samedi 15 mai 2021

Le cancer du côlon, une maladie courante à dépister au plus tôt

Par Samitivej Hospitals | Publié le 16/04/2021 à 00:00 | Mis à jour le 19/04/2021 à 02:09
Un homme ayant des troubles digestifs

(Article partenaire) Le cancer du côlon peut être arrêté s’il est détecté et pris en charge suffisamment tôt. C’est pourquoi, les spécialilstes des hôpitaux Samitivej recommandent d’effectuer un dépistage régulier, surtout les personnes de plus de 45 ans et celles ayant des antécédents familiaux de cancer du côlon.

Si les médecins découvrent des polypes précancéreux dans le colon d’un patient lors d’un dépistage, ils peuvent, dans 90% des cas, les éliminer avant qu'ils n’évoluent en cancer.

Facteurs de risque du cancer du côlon

Plusieurs formes de cancer se développent sans raison évidente et le cancer du côlon en fait partie. Toutefois, il existe un certain nombre de facteurs connus qui accroissent les risques :

• Un polype du côlon diagnostiqué précédemment. S'il n'est pas traité, il peut éventuellement évoluer en cancer.
• Les personnes de plus de 45 ans ont deux fois plus de risques de développer un cancer du côlon.
• Des antécédents familiaux de cancer du côlon. Il est également important de savoir s’il n’y a pas d’antécédents de cancer colorectal héréditaire sans polypose (HNPCC), connu aussi sous le nom de syndrome de Lynch, ainsi que des antécédents de polypose adénomateuse familiale (FAP). Cliquez ici pour en savoir plus
• Constipation chronique
• Manger trop souvent des aliments gras, de grandes quantités de viande rouge ou viandes grillées, ou encore des aliments marinés ou conservés dans le vinaigre, salés ou à faible teneur en fibres.
• Être en surpoids et ne pas faire d'exercice régulièrement
• Fumer
• Maladie inflammatoire de l'intestin
• Diabète -les diabétiques résistants à l’insuline ont un risque accru.

Signes avant-coureurs nécessitant une consultation médicale

Si vous présentez l'un des symptômes inhabituels suivants, il est vivement conseillé de consulter un médecin afin d’effectuer un diagnostic approfondi :

• Alternance entre constipation et diarrhée, ou constipation chronique qui dure plus de deux semaines.
• Réduction de la taille des selles
• Présence de sang dans les selles ou saignement de l'anus
• Perte soudaine et inexpliquée de poids 
• Nausée
• Épuisement ou sensation de fatigue excessive
• Gêne abdominale telle que des crampes et indigestions sévères

Le cancer du côlon, souvent, ne produit pas de symptômes spécifiques dans les stades précoces, et lorsque c’est le cas, ceux-ci peuvent être très différents d’un patient a un autre selon la taille du cancer et la région du colon concernée. La plupart du temps, les patients ne réalisent pas qu’ils l’ont car les troubles qui surviennent peuvent être évocateurs d’autres maladies.

Techniques de dépistage du cancer du côlon

L'American Cancer Society recommande à tous d’effectuer un dépistage à partir de 45 ans, et avant pour les personnes ayant des antécédents familiaux de cancer du côlon.

Les médecins recommandent les formes de dépistage suivantes:

• Un test de sang occulte fécal (FOBT en anglais) chaque année. Le test nécessite un petit échantillon fécal pour analyse. Pendant trois jours avant le test, les patients doivent éviter de consommer de la viande ou des suppléments vitaminiques.
• Un test immunochimique fécal (FIT en anglais) chaque année. Le test nécessite un petit échantillon fécal pour analyse. Les patients n'ont pas à modifier leur alimentation avant le test.
• Les médecins recommandent une sigmoïdoscopie tous les cinq ans. Cette forme de dépistage implique l'insertion d'un dispositif endoscopique dans l'anus pour vérifier toute irrégularité affectant le côlon distal. Les médecins peuvent également l'utiliser pour découper un petit échantillon à analyser.
• Une coloscopie fournit une image complète et claire de l’ensemble du côlon du patient. Elle permet également le prélèvement d'échantillons de tissus suspects en vue d’effectuer un examen pathologique.
• L'hôpital Samitivej a ramené du Japon une technologie endoscopique révolutionnaire, grâce à une collaboration avec le Sano Hospital. Le système Narrow Band Imaging (NBI) fournit une image des tissus du côlon plus précise et détaillée que jamais. Elle permet au personnel médical d'identifier toute anomalie dans le tissu du côlon dans les stades initiaux ou lorsque la longueur du polype est inférieure à 0,5 cm. En plus d’un diagnostic beaucoup plus précis, le NBI donne aux médecins la possibilité d'enlever les polypes au cours de la même procédure. Si des polypes larges ou plats sont repérés, la technique de dissection sous-muqueuse endoscopique (ESD) sera utilisée pour les éliminer. Il s’agit d’une technique chirurgicale précise et sans cicatrice qui ne nécessite pas d'incision abdominale et permet des délais de récupération plus courts.
Le BNI permet à Samitivej de doubler le taux d’exactitude des diagnostics et d'éliminer les polypes avant qu'ils n’évoluent en cancer.

Prévention du cancer du côlon

Beaucoup d’entre nous négligent l’attention qu’il convient d’apporter au côlon et au système digestif. Le cancer peut toucher n'importe qui, et la forme de prévention la plus efficace consiste à apporter des changements nécessaires à notre alimentation et à notre mode de vie.

Il est important d’éviter les aliments riches en matières grasses, d’augmenter la quantité de fibres que nous consommons, de boire beaucoup d'eau et de ne pas oublier de faire de l'exercice régulièrement.

Mangez une large variété de légumes, de fruits et de céréales pour fournir à votre corps de grandes quantités de vitamines, minéraux, fibres alimentaires et antioxydants. Tous ces éléments jouent un rôle important dans la prévention du cancer du côlon.

Si vous choisissez de consommer de l'alcool, faites-le avec modération. Il est conseillé de ne pas dépasser un verre par jour pour les femmes et deux pour les hommes.

Abstenez-vous de fumer. S’il le faut, consultez un médecin pour qu’il vous donne des conseils pour arrêter complètement.

Faites de l'exercice pendant au moins 30 minutes chaque jour.

Faites en sorte de maintenir un poids sain.

Texte tiré de l'article en anglais du Dr Pathipat Durongpongkasem Colon Cancer: A Worryingly Common Disease
Lire aussi Colon Cancer Can Be Beaten With Effective Prevention and Treatment

Nous vous recommandons

Logo-Samitivej-Carre

Samitivej Hospitals

Les hôpitaux Samitivej proposent des soins et services de santé haut de gamme en Thaïlande pour la clientèle internationale
0 Commentaire (s)Réagir