Mardi 12 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Résidents en Thaïlande depuis plus de six mois, pensez à vos impôts !

Par Légal/Affaires avec Orbis | Publié le 12/02/2019 à 00:00 | Mis à jour le 11/02/2019 à 22:47
Photo : Nick Youngson CC BY-SA 3.0 Alpha Stock Images https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/
income-tax

(De notre partenaire Orbis) Si vous résidez en Thaïlande pendant une durée de plus de 180 jours par année fiscale une déclaration annuelle d’impôt sur le revenu s’impose. Date limite: 31 mars. 

Au regard de la réglementation locale, toute personne présente en Thaïlande pendant une durée de plus de 180 jours par année fiscale est considérée comme résidente fiscale thaïlandaise. Dans ce cas, une déclaration annuelle d’impôt sur le revenu doit être faite avant la fin du mois de mars pour les revenus générés l’année fiscale précédente.

Revenus imposables pour les résidents et non-résidents

Chaque personne physique résidant ou non en Thaïlande et qui génère un revenu imposable par l'intermédiaire d'un emploi ou des affaires traitées en Thaïlande est soumise à l'impôt sur le revenu des personnes physiques, que le revenu soit payé en Thaïlande ou à l'étranger. Des exceptions sont accordées aux membres des Nations Unies, diplomates et certains experts, sous les termes d'accords internationaux et bilatéraux.

Les résidents doivent également déclarer leurs revenus de sources étrangères lorsque ces revenus sont rapatriés en Thaïlande durant la même année fiscale calendaire.

Tout apport de devise étrangère en Thaïlande de plus de 20.000 USD doit également faire l’objet d’une déclaration auprès de la douane et/ou de la banque centrale (lire aussi .

Allégements fiscaux

Le gouvernement thaïlandais a approuvé récemment trois allégements fiscaux supplémentaires visant à ralentir le vieillissement de la population dans le pays.

Depuis 2018, ce nouvel abattement permet aux parents de déduire 60.000 THB par enfant à partir du deuxième enfant lors du dépôt de leur formulaire de déclaration de revenus - jusque là, la déduction fiscale s'élevait à 30.000 THB par enfant à partir du premier enfant.

De plus, les parents peuvent déduire les frais de soins prénatals et d’accouchement jusqu’à 60.000 THB par an.

Ce nouveau régime fiscal encourage également les entreprises privées à aménager des crèches et des crèches dans les bâtiments de leurs complexes pour que les enfants de leurs employés leur permettent de réduire leur impôt sur les sociétés. Les entreprises peuvent ainsi déduire 200% des coûts de construction jusqu’à un million de bahts par an.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Cologne Appercu
GASTRONOMIE

Cologne, capitale inattendue et florissante du chocolat en Allemagne

À l'occasion du Marché des Chocolatiers, Cologne dégoulinera d'amour pour un produit universellement populaire. La rédaction fait le point sur la relation entre le chocolat et l'Allemagne.