Quatorze sites de plongée fermés pour une durée indéterminée

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 25/05/2016 à 22:00 | Mis à jour le 03/10/2018 à 06:00

Après la fermeture de Koh Tachai, treize autres spots de plongée vont être interdits au public pour une durée indéterminée.

Après l'interdiction d'aller à Koh Tachai, le Ministère thaïlandais des Parcs Nationaux, de la faune et de la flore (DNP) vient d'annoncer la fermeture de 14 autres îles de Thaïlande pour une durée indéterminée.

Tout comme pour Koh Tachai, les autorités invoquent la nécessité de permettre à la nature de se régénérer. Cette décision intervient aussi alors que les spécialistes des écosystèmes marins constatent un pic du phénomène du blanchiment du corail dû à l'augmentation de la température de l'eau. Le DNP estime que 40 à 80% des coraux en mer d'Andaman et dans le Golfe de Thaïlande sont touchés par le blanchiment.

Si la plupart des parcs nationaux sont fermés tous les ans de mi-mai à mi-octobre, les lieux suivants vont être interdits au public pour une durée encore indéterminée :

En mer d'Andaman : la plage de Noppharat sur l'île de Koh Yung et le parc de Mu Koh Lanta(Krabi), Koh Ayam, Koh Rung, Koh Buloan Mai Phai et le parc nation de Tarutao (Satun), Koh Tachai et le parc national de Mu Koh Surin (Phang Nga)

Dans le Golfe de Thaïlande :  Koh Maphrao, Koh Ngam Yai, Koh Ngamnoi et Koh Kula (Chumphon), Koh Talu (Prachuap Khiri Khan) et Koh Kuthi (Rayong)

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale