TOURISME - Koh Tachai interdite au public, bientôt le tour de Maya Bay?

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 18/05/2016 à 22:00 | Mis à jour le 08/01/2018 à 11:54

Pendant la saison des pluies, plusieurs lieux touristiques sont interdits d'accès aux visiteurs, l'île de Koh Tachai près de Phuket pourrait être fermée plus longtemps que prévu.

Située à septante kilomètres au nord de Phuket, l'île de Koh Tachai est fermée au public depuis ce lundi 16 mai pour une période indéterminée pour permettre à la nature de se régénérée.

«Normalement, les îles du Mu Ko Similan National Park, dont Ko Tachai et Ko Similan, sont fermées chaque année du 16 mai au 14 octobre», explique le directeur du parc national Nut Kongkasorn à Phuket Gazette

Sauf que dans le cas de Koh Tachai, l'île pourrait rester fermée plus longtemps. Normalement, l'île peut accueillir 70 touristes en même temps, un nombre qui monte parfois à 1000 et qui a eu pour conséquences de fortement endommagée le lieu.

"Le but est de permettre à la vie marine de se remettre, parce qu'elle a été fortement endommagée par les activités humaines. Nous allons également utiliser ce temps pour réévaluer notre politique et les règles à Koh Tachai, comme le nombre de touristes autorisés à visiter l'île. Nous avons conscience que cela affectera le tourisme dans la région mais en même temps il y a beaucoup d'autres îles à visiter", ajoute le directeur du parc national. Il appelle également les touristes à ne pas se laisser abuser par des tour-opérateurs qui continueraient à proposer des voyages vers l'île durant la fermeture.

Maya Bay pourrait être fermée aussi

Des experts en protection marine ont demandé à ce que le parc national de Phi-Phi soit interdit aux touristes comme mesure de prévention pour la faune et la flore marine. Les coraux du parc sont particulièrement menacés, surtout près de la célèbre plage du film The Beach, Maya Bay.

Le Ministre de l'environnement et des ressources naturelles Surasak Karnjanarat se dit d'accord d'envisager la fermeture du parc de Koh Phi-Phi Leh. “Si nous fermons l'île, les gens ne pourront plus venir endommager la vie marine et nous aurions plus de temps pour laisser la nature reprendre ses droits” explique-t-il à Phuket Gazette


C.V (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) jeudi 19 mai 2016
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale