TEST: 2238

Quand les grandes filles Thaïlandaises jouent encore à la poupée

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 15/06/2009 à 01:00 | Mis à jour le 15/12/2018 à 13:51
Photo : Les adeptes de la poupée organisent des réunions sur Internet ou dans des endroits privilégiés et pour partager leurs expériences et vivre leur passion (Photo Kwang Suthathip)
Groupe Blythe

Dans beaucoup de pays, la poupée est considérée comme un jouet réservé aux petites filles. En Thaïlande, il n'est pas étonnant de voir des femmes actives et indépendantes jouer à la poupée. Une tendance qui a explosé avec la poupée Blythe, un vrai phénomène social parmi les jeunes femmes du royaume

(édition de Bangkok) Il n'y a pas d'âge pour jouer à la poupée en Thaïlande. Un nouveau phénomène de mode s'est développé depuis quelques années chez les petites filles mais aussi les jeunes femmes du royaume : il s'appelle Blythe. Une poupée très caractéristique avec une tête disproportionnée et des grands yeux qui a fait un flop aux Etats-Unis, mais est devenu un vrai phénomène de société en Asie (lire plus bas).
Parmi les nombreuses fans de Blythe, certaines femmes de plus de vingt ans dépensent plusieurs dizaines de milliers de bahts pour se procurer la poupée, l'entretenir et l'habiller selon les derniers cris de la mode. Le phénomène a d'ailleurs pris de l'ampleur lorsque John Galliano, Prada, Vivienne Westwood, Issey Miyake, Versace et Sonia ont commencé à créer des vêtements pour elle. Blythe se vend en Thaïlande entre 3.000 et 100.000 bahts (entre 65 et 2.175 euros) !
"J'adore l'apparence de Blythe, très jolie !, nous dit Kwang, jeune chef d'entreprise de 27 ans qui dit posséder 40 poupées dont la plupart sont des Blythe. C'est la raison pour laquelle je joue à Blythe. Dès que j'ai du temps libre, je lui peigne les cheveux et l'habille, affirme-elle, puis je la prends en photos pour les partager avec mes amis lors des rencontres avec d'autres amoureuses de Blythe. J'ai une vingtaine de Blythe. Je suis allée à Taiwan, Hong Kong, et aussi au Japon pour les acheter". Et pour ceux qui insisteraient lourdement sur son âge, Kwang fait remarquer qu'après tout, "jouer à la poupée est certainement plus constructif que les hommes qui restent "scotchés"à leurs consoles de jeux vidéo !" 
"Cette poupée est très charmante et on peut l'habiller comme on veut, dit une internaute sur un forum, dans la vie je suis grande et pas jeune, c'est difficile de m'habiller (?)"

Avec sa tête disproportionnée et ses grands yeux, Blythe a fait un flop aux Etats-Unis, mais est devenu un vrai phénomène de société en Asie (Photo Kwang Suthathip)

Les fans de Blythe s'occupent de leurs poupées comme de vraies mères avec leur enfant, n'hésitant pas à organiser leur style de vie autour de Blythe. Elles se réunissent régulièrement, sur Internet ou dans des endroits privilégiés, pour partager leurs expériences, échanger des conseils pour créer soi-même les vêtements, etc.
"Je suis amoureuse de la poupée Blythe, elle est comme ma petite fille, ma s?ur, mon amie, mon loisir, ma collection?, explique une adepte de Blythe sur le forum www.blythethailand.com. Parfois on me dit que je suis stupide de dépenser autant pour cette poupée. Alors, je ne bois pas, je ne fume pas, je ne sors pas tous les week-ends pour économiser mon salaire [pour elle]".
"Je l'apporte partout, autrement je pense trop fort à elle. Je l'apporte à mon bureau tous les jours pour prendre des photos, peigner ses cheveux, etc. explique une autre adepte sur le même forum."
Plusieurs rassemblements ont lieu chaque année. En septembre dernier, un grand rassemblement a par exemple eu lieu dans un centre commercial de Bangkok où ces demoiselles étaient invitées à venir dans la même tenue vestimentaire que leur poupée fétiche.
Les superstars n'échappent pas au phénomène et jouent à Blythe, comme les actrices Chompoo Araya et Tangmo Pattarathida, ou encore le chanteur Aof AF? une autre raison pour laquelle cette poupée peut attirer les filles thaïlandaises.

Parida PANSEENUN et P.Q.  lundi 15 juin 2009

Lien : Le magasin Blythe a Lotus Pinklao

Blythe suscite l'horreur aux Etats-Unis avant de conquérir le coeur des Asiatiques
La poupée Blythe a été créée aux États-Unis en 1972 par l'entreprise américaine Kenner qui souhaitait proposer un jouet très original par rapport à ce qui pouvait se trouver sur le marché. Un an après, Blythe a disparu des magasins américains car les petites filles avaient très peur de sa grande tête et ses gros yeux qui évoquent une poupée ensorcelée. En 2002, la société Hasbro, qui contrôle Kenner, cède alors les droits de reproduction à la société japonaise Takara. Blythe devient alors très populaire chez les Japonais. De fait, le prix de cette poupée a augmenté sur les sites de vente en ligne, son prix a été multiplié par dix en peu de temps. P.P (LPJ - 05/02/09)

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale