TEST: 2238

PREAH VIHEAR – Le ministre de la Défense indécis au sujet des observateurs

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 23/08/2011 à 00:00 | Mis à jour le 21/11/2018 à 15:41

Le ministre de la Défense, le général Yuthasak Sasiprapha, a changé d'avis sur la présence d'observateurs près du temple de Preah Vihear qu'il juge désormais cruciale pour surveiller le retrait des troupes thaïlandaises et cambodgiennes, indiquait lundi le Bangkok Post. Dans sa décision du 18 juillet dernier, la Cour internationale de justice (CIJ) avait ordonné le retrait des armées thaïlandaise et cambodgienne de la zone du temple de Preah Vihear située à la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge. Les deux pays, qui se disputent la propriété du temple, doivent également garantir l'accès à cette zone à des observateurs de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN). Samedi, le Bangkok Post avait cité le ministre thaïlandais de la Défense qui expliquait que la Thaïlande et le Cambodge pourraient se passer des officiels de l'ASEAN si les deux pays parvenaient à un accord bilatéral sur le retrait des troupes. L'information avait été rejetée le soir même par le ministre cambodgien de la Défense, Tea Banh.
Les deux ministres de la Défense devraient se retrouver cette semaine dans la province de Nakhon Ratchasima, située dans le Nord-Est de la Thaïlande, afin de préparer la réunion du Comité des frontières (GBC) Thaïlande-Cambodge. Cette dernière, prévue début septembre à Phnom Penh, sera le point de départ entre les deux pays de nouvelles négociations sur le conflit frontalier, facilitées par l'arrivée d'un nouveau gouvernement à la tête de la Thaïlande.
Y.F. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) mardi 23 août 2011

Lire aussi :
Notre article du 19 juillet 2011 – La CIJ ordonne le retrait des armées des deux pays
Notre article du 1er juillet 2011 – La Thaïlande et le Cambodge se livrent bataille devant la CIJ

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale