Vendredi 24 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Pollution de l'air: Chiang Mai championne du monde de smog

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 13/03/2019 à 00:00 | Mis à jour le 13/03/2019 à 06:12
Photo : LPJ Bangkok.com - Chiang Mai s’est trouvée mardi en haut du classement Air Visual des villes les plus polluées avec un AQI de 267
Enfants-masque-Chiang_Mai-pollution

La ville de Chiang Mai s’est trouvée mardi en haut du classement Air Visual des villes les plus polluées avec des taux de particules de moins de 2,5 microns (PM2.5) dépassant les 200 microgrammes par mètre cube d’air

Après une semaine d’embellie, le smog a fait son retour dans le nord de la Thaïlande. Les autorités de Chiang Mai ont interdit de bruler les déchets du 1er mars au 30 avril et, à la faveur de conditions climatiques plus clémentes, le vent ayant fait son apparition, les taux relevés avaient fortement baissé la semaine dernière. Mais lundi déjà, le voile brumeux était retombe sur le Doi Suthep, la montagne dominant Chiang Mai, avec des taux de pollution dans le rouge selon les indicateurs Air Visual et le site chinois http://aqicn.org/city/bangkok/fr/.

Mardi, le code couleur est passé au violet, indiquant un air "très malsain", avec un indice de qualité de l’air (AQI) dépassant les 250 et des taux de PM2,5 au-delà des 200 microgrammes par mètre cube d’air dans cettains endroits. Mercredi matin à 9h l'AQI était à 210 remettant Chiang Mai en tête du classement de la pollution de l'air.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) le niveau d'exposition maximum quotidien ne doit pas dépasser les 25 microgrammes par mètre cube tandis que les autorités thaïlandaises fixent ce seuil à 50 microgrammes. Un indice AQI au-dessus de 100 est considerés comme préoccupant pour les personnes sensibles.

Les taux de particules fines ont également atteint des niveaux "très malsains" dans les provinces de Tak, Nan, Lamphun, Chiang Rai, Phrae, Mae Hong Son et Phayao.

Selon The Nation, la cause principale de ce fort regain de pollution viendrait de nombreux incendies de forêt, des images satellite lundi montrant plus de 900 foyers sur neuf provinces du nord du royaume. 

Néanmoins, si durant la saison dite des fumées (de février à avril), l'air de Chiang Mai atteint de niveaux de pollution très élevés, sa moyenne sur l’année se situe tout juste dans les normes OMS avec 24.5 microgrammes par mètre cube d’air, selon le rapport Air Visual, ce qui la place en 14e position des villes Thaïlandaises et au 527e rang mondial.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Quels sont les meilleurs vins du monde ?

Le plus grand concours viticole du monde vient de rendre son verdict. Parmi les milliers de vins en compétition, seuls 50 ont reçu le titre très prisé « Best in Show ». Les vins français figurent-ils