Jeudi 14 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

POLITIQUE - Pression sur les sages de la Cour constitutionnelle

Par Eric DESEUT | Publié le 01/05/2013 à 22:00 | Mis à jour le 10/03/2019 à 09:01

Voici revenu le temps de la mobilisation générale chez les chemises rouges qui appellent à une manifestation de masse le 8 mai pour provoquer la démission des juges de la Cour constitutionnelle accusée d'empiéter sur les prérogatives des parlementaires.

100.000 manifestants : c'est l'objectif de la faction "Pro Democracy Community Radio Group" qui occupe depuis plus de dix jours un espace public du quartier Chaengwattana devant le complexe gouvernemental hébergeant la Cour constitutionnelle. Au début de la semaine, quatre moines bouddhistes ont fait sensation en ralliant les manifestants au grand dam de leur hiérarchie qui a tenté de les rapatrier de force vers leurs monastères. Sommée par le chef de l'opposition Abhisit Vejjajiva de mettre un terme au mouvement, la première ministre Yingluck a fermement indiqué le 27 avril que "toute manifestation peut se dérouler dans les limites fixées par la loi". Elle s'est ensuite envolée vers la Mongolie où elle devait prononcer un discours qui a alimenté la polémique. Ce texte stigmatisait la constitution de 2007 issue du coup d'État militaire de 2006 comme contenant des "mécanismes restreignant la démocratie". À Oulan Bator, Yingluck n'a pas oublié d'évoquer le sort des manifestants chemises rouges "tombés sous les balles des snipers alors qu'ils se battaient pour la liberté".

La démonstration publique avenue Chaengwattana a éclos après une décision de la Cour constitutionnelle qui a une nouvelle fois suscité l'ire des chemises rouges à l'instar de plusieurs verdicts jugés politiques comme la notoire dissolution en 2008 du Parti du Pouvoir du Peuple proche de Thaksin Shinawatra. Les neuf sages ont cette fois accepté de se prononcer sur la constitutionnalité des amendements actuellement proposés pour réformer la loi suprême.

Cette initiative est aussi vertement critiquée par les députés du parti gouvernemental Puea Thai qui dénoncent une atteinte à la séparation des pouvoirs. Ils se sont ainsi résolus à snober les neuf sages qui les avaient invités à expliciter le sens des amendements constitutionnels proposés. À ce jour, aucun parlementaire ne s'est présenté devant la Cour qui leur a accordé cette semaine un nouveau délai de deux semaines.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Valence Appercu
ÉVÉNEMENT

Quelle moustache portez-vous en ce mois de Movember ?

De nombreuses célébrités participent au mouvement international qui réunit 5 millions de personnes se laissant pousser la moustache pendant 1 mois. Et vous ? Plutôt Brad Pitt ou Jennifer Gardner ?