TEST: 2238

MOTO-TAXIS – Interdiction temporaire d'exercer pour GrabBike

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 13/03/2016 à 23:00 | Mis à jour le 10/09/2019 à 03:13

Le ministère des Transports a ordonné vendredi à la société GrabTaxi de suspendre son service de moto taxis GrabBike jusqu'à ce que sa mise en conformité avec la réglementation en vigueur soit effective

Le ministère des Transports a ordonné à la société GrabTaxi de suspendre son service de moto taxis GrabBike  - lancé en août à Bangkok -  tant qu'il ne serait pas conforme aux règles nationales en vigueur, a rapporté le Bangkok Post vendredi.

De nombreuses unités de police seront mobilisées pour s'assurer que GrabBike respecte cette suspension, a assuré le directeur général adjoint du ministère Nunthapong Cherdchoo à Khaosod English.
 
Trois reproches principaux ont été adressés à GrabBike : l'utilisation de motos privées, son mode de paiement et les tarifs pratiqués, lesquels, bien en dessous des tarifs conseillés et pratiqués par les moto-taxis traditionnels, apparaissent comme de la concurrence déloyale vis-à-vis des services pré-existants.

Le ministère estime que GrabBike met en péril la sécurité des passagers dès lors que leurs motos, privées, ne sont pas couvertes par l'assurance accident et que les casiers judiciaires des conducteurs ne sont pas vérifiés par le gouvernement.

Des reproches infondés selon un post Facebook de l'entreprise vendredi après-midi affirmant qu'elle offrait bien une couverture accident jusqu'à 600.000 bahts pour chaque conducteur et passager GrabBike.

Quoiqu'il en soit, les conducteurs contrevenants à cette suspension provisoire seront arrêtés et recevront une amende exemplaire, a averti Nunthapong Cherdchoo. Ils pourraient même voir leurs permis suspendus ou révoqués, a-t-il ajouté.  

GrabBike est l'une des deux compagnies de moto-taxis privées fonctionnant à Bangkok. Le mois dernier le géant américain Uber a lui aussi lancé son service de moto taxi UberMoto. Pour l'instant épargné, il pourrait bien être le prochain à être rappelé à l'ordre.

Margot CARIOU (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) lundi 14 mars 2016
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale