L’Étape by Le Tour de France revient en Thaïlande, après 2 ans de pause

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 04/05/2022 à 17:25 | Mis à jour le 05/05/2022 à 10:30
Photo : Courtoisie Office du tourisme en Thaïlande (TAT) - La troisième édition de “L’Étape by Le Tour de France” se tiendra dans la province de Phang Nga du 13 au 15 mai
etape-tour-france-phangnga

Plus de 2.000 cyclistes sont attendus du 13 au 15 mai dans la province de Phang Nga, pour le troisième rendez-vous de "L’étape", un concept de compétition amateur tiré du Tour de France. 

Après une pause de deux ans et demi à cause de l’épidémie de coronavirus,  la course cycliste “L’Étape by Le Tour de France” revient dans la province de Phang Nga du 13 au 15 mai. Avec ses superbes paysages sauvages couverts de forêt tropicale et sa topographie accidentée, Phang Nga devrait voir plus de 2.000 cyclistes amateurs se lancer à l’assaut de ses routes pour sa troisième édition.

Deux parcours sont proposés, l’un de 145 km et le second de 75 km. Les deux courses auront lieu le dimanche 15 mai. Elles partiront du bord de mer, à Khao Lak, au 813 Tsunami Memorial Park, et la ligne d’arrivée se situera dans la ville de Takua Pa. Les inscriptions sont toujours ouvertes et leur prix s’élève à 2.500 bahts pour le parcours de 145km et 1.800 bahts pour celui de 75km.

Le concept de l’Étape by Le Tour de France est repris un peu partout dans le monde et consiste à reproduire une étape typique de la Grande boucle, pour permettre aux amateurs de vélos de vivre un moment sportif dans des conditions similaires, avec les mêmes niveaux de difficultés que la course autour de l’hexagone.

Les deux premières éditions thaïlandaises de l’Étape by Le Tour de France s’étaient tenues en 2018 et 2019 et ont accueilli à chaque fois près de 2.000 cyclistes, dont 300 coureurs étrangers. Parmi eux, le champion du Tour de France 2011, Cadel Evans s’était également lancé sur les routes de Phang Nga en 2019. 

“Phang Nga est très vallonnée. Pour cette course, il faut pouvoir économiser son énergie en roulant en groupe pour être prêt pour la dernière phase d’attaque” commentait Cadel Evans qui participait pour la première fois à une course cycliste au Pays du sourire. 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale