TEST: 2238

Les procureurs veulent obtenir la dissolution du Parti démocrate

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 14/07/2010 à 00:00 | Mis à jour le 07/02/2019 à 08:30

Les procureurs thaïlandais ont exhorté hier la Cour de justice de dissoudre le Parti démocrate à la tête de la coalition gouvernementale et de bannir de politique ses cadres durant 5 ans, dont le Premier ministre Abhisit Vejjajiva, sur des soupçons de financement illégal.

"Le procureur général a soumis aujourd'hui [hier] une plainte contre le Parti démocrate à la Cour constitutionnelle au sujet de la donation de 258 millions de bahts, et demande sa dissolution", a déclaré un procureur de l'Etat, Vinai Dumrongmongcolgul. "Nous avons aussi demandé à la Cour de bannir les cadres qui occupaient des postes de fin 2004 à début 2005 – environ 40 à 50 personnes", a-t-il ajouté. Abhisit était Vice-leader du Parti démocrate – le plus vieux parti de Thaïlande – au moment des faits. "Qu'importe le verdict du tribunal, nous le respecterons et le suivrons", a commenté le Premier ministre. L'affaire concerne la dissimulation d'une donation de 258 millions de bahts (8 millions de dollars) de la part d'une entreprise privée durant la campagne électorale de 2005. Une seconde procédure judiciaire, qui pourrait elle aussi mener à la dissolution du parti, implique des allégations de détournement d'une subvention d'Etat et est déjà en délibération à la Cour constitutionnelle. Le Vice-premier ministre Suthep Thaugsuban a nié les rumeurs selon lesquelles les démocrates auraient déjà enregistré un nouveau parti au cas où la décision de justice jouerait en leur défaveur, mais a admis être préoccupé par la procédure judiciaire. "Il est normal que je sois inquiet à propos de l'affaire car j'ai été membre du parti pendant 31 ou 32 ans", a-t-il expliqué.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale