TEST: 2238

Les Nations Unies inquiètes des conditions de rapatriement des Hmong

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 01/07/2008 à 12:57 | Mis à jour le 23/06/2019 à 13:06

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a écrit au Gouvernement thaïlandais pour faire part de son inquiétude face à la nature des rapatriements successifs vers le Laos de 819 Hmong dimanche dernier et de 837 réfugiés le 22 juin dernier.

"Le manque de transparence et l'absence d'une tierce partie pour gérer l'opération de retour rend impossible la vérification de la nature volontaire du rapatriement,"indiquait vendredi à l'AFP la porte-parole du HCR Jennifer Pagonis. L‘organisation internationale fixe notamment son attention sur l'expulsion dimanche matin d'un groupe de huit leaders Hmong et leurs familles, contre leur gré et sans prendre en compte l'éventuelle nécessité de leur assurer une protection internationale. Les Associations de défense des Droits de l'Homme sont également préoccupées par le fait que des dizaines de familles aient été séparées lors des diverses opérations de rapatriements. Enfin, le HCR rappelait vendredi qu'il n'a jamais pu avoir accès au camp de Ban Nam Khao, dans la province de Phetchabun, où vivent environ 8.000 Hmong. De leurs côtés, les autorités thaïlandaises continuent de clamer à chaque expulsion que les rapatriements se font sur la base d'un volontariat total.

mardi 1er juillet 2008

Voir aussi le documentaire en trois parties du journaliste Tony Birtley
Partie 1 http://fr.youtube.com/watch?v=m5k8oXaG-bQ
Partie 2 http://fr.youtube.com/watch?v=bEWhLZGpvPc
Partie 3 http://fr.youtube.com/watch?v=he9fW1q5jLM

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale