TEST: 2238

Les Démocrates accusés de lobbying envers la Cour Constitutionnelle

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 19/10/2010 à 00:00 | Mis à jour le 10/03/2019 à 09:12

Le parti d'opposition Puea Thai a diffusé dimanche soir plusieurs vidéos soulevant des suspicions de lobbying dans l'affaire concernant la possible dissolution du Parti Démocrate, alors même que le Premier ministre Abhisit Vejjajiva comparaissait hier comme témoin devant la Cour Constitutionnelle.

Abhisit, arrivé dans la matinée sous une importante escorte policière, a rejeté les accusations selon lesquelles un membre de son Parti aurait tenté d'influencer la Cour de justice. Les vidéos de l'opposition montrent notamment un député Démocrate, Wirat Romyen, rencontrer le Secrétaire du Président de la Cour Constitutionnelle, Pasit Sakdanarong, quelques jours avant l'audience, dans une affaire qui a fait la Une de nombreux journaux locaux hier matin. Il lui demande notamment de persuader les membres de la Commission électorale, et en particulier son Président Apichart Sukhagganond, de plaider en faveur des Démocrates devant la cour de justice. Les juges de la Cour Constitutionnelle ont réagi en annonçant le renvoi de Pasit Sakdanarong, avant de préciser qu'une enquête interne allait être ouverte. Le Parti Démocrate a quant à lui dénoncé un complot visant à détruire le Parti, et explique que la rencontre avait eu lieu sous la demande même de Pasit. La Cour Constitutionnelle a par ailleurs fixé au 29 novembre le rendu des rapports de la défense et de l'accusation. Les deux partis devront le même jour faire leurs déclarations de clôture. L'affaire concerne des accusations pour mauvaise utilisation par le Parti Démocrate d'une subvention de l'État estimée à 29 millions de bahts (900.000 dollars), en 2005.

Voir aussi les cinq vidéos sur le site Youtube

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale