Le niveau d’endettement des travailleurs thaïlandais inquiète l’UTCC

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 01/05/2022 à 02:03 | Mis à jour le 02/05/2022 à 03:05
Photo : REUTERS/Athit Perawongmetha -
Industrie-textile-thailandaise

Le niveau d'endettement des travailleurs thaïlandais a atteint son plus haut niveau en 14 ans alors que le pays peine à sortir de la crise économique et que le coût de la vie a fortement augmenté, a révélé jeudi l’Université de la Chambre de commerce thaïlandaise.

Le niveau d’endettement moyen du ménage de chaque travailleur s'élèverait à 217.000 bahts (6.000 €) cette année, soit une hausse de 6% par rapport à l'année dernière, ce qui freine les dépenses intérieures indispensables au bon fonctionnement de l’économie, a déclaré Thanavath Phonvichai, président de l'Université de la Chambre de commerce thaïlandaise (UTCC), lors d'un briefing.

"L’endettement des travailleurs augmente toujours. Si le coût de la vie continue d'augmenter, les dépenses de consommation disparaîtront et il sera très difficile pour l'économie de se redresser", a-t-il prévenu.

Le ministère thaïlandais des Finances a réduit mercredi ses prévisions économiques pour 2022, estimant que la croissance du PIB ne devrait pas dépasser les 3,5% -contre 4,0% envisagé précédemment-, en raison de l'impact du conflit russo-ukrainien sur la croissance mondiale et l'inflation.

Mais le président de l’UTCC estime que la deuxième économie d'Asie du Sud-Est ne peut espérer faire mieux que 3% de croissance cette année. Jusque-là, l’UTCC tablait sur une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 3,5%.

Fin 2021, la dette globale des ménages thaïlandais s'élevait à 14.580 milliards de bahts (403,8 milliards €), soit 90,1% du PIB, parmi les taux les plus élevés d'Asie.

Elle pourrait atteindre 93 voire 95% du PIB cette année, selon Thanavath Phonvichai.

L'enquête de l’UTCC fait également ressortir qu'une majorité de travailleurs du secteur des services craignent de perdre leur emploi.

Selon le gouverneur de la banque centrale Sethaput Suthiwartnarueput, le tourisme, secteur vital pour la Thaïlande, pourrait ne pas retrouver ses niveaux pré-pandémiques avant 2026.
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale