L'économie thaïlandaise s'améliore mais le coût de la vie pèse lourd

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 02/05/2022 à 00:00 | Mis à jour le 02/05/2022 à 00:00
Photo : Reuters
Exportation-Thailandaise-Fleuve-Bangkok

L'activité économique de la Thaïlande montre des signes d’amélioration en avril après l’annonce de nouveaux allègements des restrictions sanitaires, mais la hausse du coût de la vie pèse toujours, a indiqué vendredi la banque centrale.

Après avoir ralenti en mars, l'activité économique de la Thaïlande s’est améliorée en avril, a indiqué la BOT dans un communiqué. 

La deuxième économie d'Asie du Sud-Est fait également mieux sur l’ensemble du premier trimestre qu'au dernier trimestre de 2021, aidée par la hausse des exportations et du nombre de touristes étrangers, a déclaré le directeur principal Sakkapop Panyanukul lors d'un point de presse.

"L'économie est toujours sur la voie de la reprise", a-t-il dit, indiquant qu’il fallait rester très vigilant vis-à-vis d’un certain nombre de paramètres.

Parmi les facteurs à surveiller de près, la Banque de Thaïlande (BoT) pointe notamment la hausse des coûts de production et des prix des produits, ainsi que la situation du COVID-19 et des mesures de confinement dans les grandes villes de Chine, principal partenaire commercial de la Thaïlande.

Sakkapop Panyanukul souligne également que si un baht faible est une bonne nouvelle pour les exportateurs, cela fait grimper les coûts d'importation ainsi que l'inflation. Selon lui, le baht devrait probablement rester très volatile mais la banque centrale est prête à agir en cas de mouvement excessif.

"Il est du devoir de la BoT de s'assurer que la volatilité des devises n'affecte pas la voie de la reprise ou une inflation future", a-t-il déclaré.

Et de souligner que la faiblesse du baht a été modérée par rapport aux monnaies régionales.

Le baht s'échangeait à 34,26 pour un dollar vendredi, son niveau le plus bas en près de cinq ans.

En mars, l'activité économique de la Thaïlande a ralenti en raison de la baisse des dépenses intérieures, mais les exportations ont tout de même fait un bond de 18,9 % en glissement annuel, avec un excédent du compte courant de 1,2 milliard de dollars au cours du mois, toujours selon le communiqué de la BoT.
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale