Jeudi 3 décembre 2020

Le jour le plus important du calendrier bouddhique se fêtera en ligne

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 05/05/2020 à 00:00 | Mis à jour le 05/05/2020 à 03:40
Photo : Jean-Louis DUZERT
Bouddha-JL-DUZERT

Demain, sera le jour de Visakha Bucha, le jour le plus important du calendrier bouddhique. Et pour la première fois, en raison des craintes du Covid-19, les temples ne devraient pas accueillir le public pour les cérémonies habituelles, prévient ce matin le Bangkok Post.

Il est en effet recommandé aux Bouddhistes de rester chez eux et de célébrer le jour le plus important du calendrier en observant les cinq préceptes principaux, en pratiquant la méditation, en chantant et en écoutant les sermons en ligne.

Visakha Bucha, jour de la pleine lune du mois hindou Vaisakha, est un jour très important dans la tradition bouddhiste. Il correspond en effet aux trois grandes étapes de la vie du Bouddha qui sont la naissance du prince Siddhârta, en 623 avant J.C., son illumination en 588 avant J.C., et l'accession du Bouddha au Nirvana, 45 ans plus tard. 

Chacun de ces événements s'est déroulé durant la pleine lune du mois hindou Vaisakha (6e mois lunaire), qui tombe généralement en mai. Cette année, ce sera le 6 mai.

A cette date, les fidèles mettent des drapeaux religieux devant leur maison et se rendent habituellement dans les temples pour participer à des cérémonies d'acquisition de mérites. Dans la matinée, ils apportent des offrandes aux moines et écoutent leurs sermons. À la nuit tombée une procession à la bougie, appelée "Wien Thien", a lieu dans tous les temples du pays.

Cette année, explique le Bangkok Post, certains temples proposent d'effectuer le rituel chacun chez soi en ligne et les moines au temple.

Néanmoins, il n'est pas certain que selon les provinces et les densités de population tous les temples observent ce mode de célébration à distance.

"Wien Thien" consiste à effectuer trois tours du temple dans le sens des aiguilles d'une montre, en tenant trois bâtons d'encens, des fleurs (généralement un lotus) et une bougie afin de rendre hommage au Bouddha, à son enseignement (le Dharma), et à ses disciples (la Sangha). 

Ils doivent également s'abstenir de tuer tout animal, de boire de l'alcool ou d'absorber des substances toxiques pendant trois jours. La vente d'alcool est d'ailleurs interdite.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Lima Appercu
THÉÂTRE

Gilbert Rouvière, un metteur en scène français pour « Avant/Après »

L’œuvre de l’Allemand Schimmelpfennig est la première pièce de théâtre montée au Pérou depuis le début de la pandémie. Une production de l’ENSAD présentée gratuitement en ligne du 3 au 20 décembre.