La Thaïlande offre abattements fiscaux et subventions pour le VE

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 23/02/2022 à 00:00 | Mis à jour le 23/02/2022 à 12:09
Photo : Reuters
Vehicule-electrique-Thailande

Le gouvernement thaïlandais a approuvé mardi des allégements fiscaux sur les voitures électriques pour attirer les consommateurs vers ce type de véhicule que la Thaïlande prévoit de produire en masse.

Ainsi, les véhicules électriques (VE) finis dont le prix ne dépasse pas 2 millions de bahts (54.456€) pourront bénéficier d’une réduction des droits d'importation pouvant aller jusqu'à 40%. Cette réduction ira jusqu’à 20% pour les VE vendus entre 2 et 7 millions de bahts.

Le gouvernement réduira également de 2% à 8% les droits d'accise sur les véhicules électriques importés, ce qui devrait ajouter 7.000 véhicules électriques la première année, a déclaré le ministre des Finances Arkhom Termpittayapaisith lors d'une conférence de presse.

Le programme de promotion du véhicule électrique concernant la période 2022-2025 a été approuvé la semaine dernière dans le cadre d'une politique de transition énergétique des véhicules visant le "zéro émission", avec pour objectif que le VE représente 30% de la production automobile de la Thaïlande d'ici 2030.

La Thaïlande est un important pôle de production automobile en Asie pour des gros constructeurs tels que Toyota, Honda et Mitsubishi. Environ 2 millions de véhicules ordinaires sortent des usines thaïlandaises chaque année.

Les mesures approuvées mardi prévoient également que les constructeurs automobiles éligibles recevront des subventions pouvant aller de 70.000 à 150.000 bahts pour chaque véhicule électrique et 18.000 bahts pour les motos électriques, a indiqué Arkhom Termpittayapaisith.

"C'est pour encourager l'investissement et l'emploi. C'est nécessaire, sinon nous ne pourrons pas suivre le rythme car les constructeurs automobiles et les autres nous dépasseront", a déclaré le ministre thaïlandais des Finances.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale