Mardi 11 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La junte joue l’atout cœur pour la Saint-Valentin et fait un bide

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 14/02/2018 à 23:49 | Mis à jour le 15/02/2018 à 00:59
Photo : Copie d'écran du clip posté sur You Tube par la chaîne de télévision publique Tor Tor Bor 5, appartenant à l'armée
Prayuth-chanson-amour-740

Le chef de la junte militaire au pouvoir en Thaïlande a cru faire une bonne opération de séduction en écrivant une chanson d'amour pour la Saint-Valentin, mais elle a été accueillie de manière acerbe par les internautes.

Chantée par un officier, la ballade "coeur de diamant"(à ne pas confondre avec le titre du même nom de Lady Gaga) est diffusée depuis vendredi dernier à la radio publique à l'occasion de la fête des amoureux, très populaire dans le royaume.

Le général Prayuth Chan-O-Cha "voulait apporter ainsi son soutien à ceux qui font de bonnes choses pour le pays", a expliqué mercredi à l'AFP Atisith Chainuvati, un porte-parole du gouvernement.

"Sais-tu que ton sourire fait mon bonheur?", dit cette chanson, la quatrième écrite par le chef de la junte depuis son accession au pouvoir par un coup d'Etat en 2014.

Mais mercredi, jour de la Saint-Valentin, moins d'une semaine après la publication du clip sur YouTube par une chaîne de télévision publique appartenant à l'armée (https://youtu.be/AYO9Mf8W4Rc), les commentaires étaient acerbes. Et le lendemain, jeudi, il y avait plus 27.000 avis négatifs, contre seulement 1.000 positifs.

"Les gens dotés d'un vrai coeur de diamant ne mentiraient pas jour après jour... après avoir chassé une femme du pouvoir", s'emporte ainsi un internaute thaïlandais, dans une allusion au renversement du gouvernement de Yingluck Shinawatra en 2014.

Le premier tube du général Prayuth, "Rendre le bonheur à la Thaïlande", avait été joué en boucle à la radio après le putsch de 2014.

Des élections sont promises pour l'automne 2018, mais aucune date ou organisation du scrutin n'a été mise en place, suscitant une frustration grandissante au sein de la population.

Les réunions politiques restent interdites dans le pays depuis le coup d'Etat, et les partis attendent avec impatience la levée de cette interdiction afin de pouvoir débuter la campagne électorale.

0 Commentaire (s)Réagir