TEST: 2238

LA FEMME THAÏE - Les deux pieds dans le business, un orteil en politique

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 09/03/2011 à 00:00 | Mis à jour le 20/02/2019 à 05:26
Photo : Avec 45% de femmes au sein des équipes de direction, la Thaïlande est à la première place mondiale (Photo Jean-Louis Duzert)
jeune_femme_thailandaise

Champion du monde pour les femmes d'affaires, bonnet d'âne pour les politiciennes ! Fidèle à son image, la Thaïlande offre des contrastes saisissants. Deux rapports récents montrent que si d'un coté les femmes thaïlandaises sont très présentes dans le haut du secteur des affaires, elles sont en revanche peu représentées dans la vie politique du royaume.

La place des femmes dans les hautes sphères peut être très variable d'un secteur d'activité à l'autre en Thaïlande. C'est du moins ce qu'il ressort lorsque l'on lit deux études sorties récemment. Ces rapports statistiques, l'un réalisé par les Nations-Unies, l'autre par la firme américaine Grant Thornton, permettent de comparer la place des femmes dans la vie politique du royaume et au sein des entreprises privées.

Numéro 1 mondial pour les femmes dans les équipes de direction 

Selon un rapport annuel du groupe Grant Thornton publié le 7 mars et qui s'intéresse à la situation des entreprises privées dans 39 pays du monde, la Thaïlande compterait 45% de femmes au sein des équipes de direction en 2010. Le royaume se positionne ainsi à la première place mondiale, suivi par la Géorgie avec 40%, et la Russie qui en compte 36%. La moyenne mondiale est de 20%, affichant une baisse de quatre points par rapport à 2009. La moyenne au sein des pays du G7 est à 16%... En France, les femmes sont représentées à hauteur de 21%, soit 3 points de plus qu'en 2009. Les derniers pays du classement sont l'Inde, les Emirats Arabes et le Japon avec des chiffres inférieurs à 10%.

"La culture du travail en Thaïlande prévoit l'égalité des chances, pour les hommes et femmes, en ce qui concerne les postes à haute responsabilité", déclare Achara Boonyahansa, directrice du développement commercial de Grant Thornton en Thaïlande, citée par The Nation. "Ces femmes cadres supérieurs mettent en avant leur amour pour leur travail et la bataille qu'il a fallu mener pour y arriver".

De plus, derrière le chiffre de 45% de femmes à la tête d'entreprises, il faut considérer que derrière un certain nombre de chefs d'entreprise masculins, se cache une dame qui man?uvre "dans l'ombre". Dans un article publié en 2005 sur le site Femmexpat, Isabelle Michelet, consultante en ressources humaines, faisait déjà mention des "nombreux cas d'entreprises où la personne "au front" est un homme, mais celle qui prend les vraies décisions est la vieille "tatie" dans l'ombre des salles de réunion. [...] Car dans la politique encore plus que dans les affaires, les patronnes ne se montrent pas souvent. Le vrai pouvoir fait profil bas dans un pays où les grandes décisions se prennent rarement au bureau".

Peu de femmes en politique

En opposition, un rapport des Nation Unies publié dans le cadre de la journée mondiale de la femme  sur la place de ces dames dans les gouvernements locaux des pays d'Asie-Pacifique fait un constat accablant pour la Thaïlande.
Sur 23 pays, le royaume se place en 13ème position avec 13,3% de femmes présentes en politique au niveau national. La première place est occupée par la Nouvelle-Zélande avec 33,6%.

Le pays du sourire descend même encore plus bas lorsqu'il est question de la représentation des femmes aux niveaux des diverses administrations locales. On retrouve en effet la Thaïlande dans les derniers rangs avec 11,73%, loin derrière l'Inde, le Pakistan et l'Afghanistan qui comptent respectivement 37%, 32,40% et 30% de femmes dans les organismes de gestion locaux.

"La représentation des femmes dans les conseils locaux est primordial. Des mesures importantes sont nécessaires pour augmenter leur nombre", explique Nicholas Rosellini, responsable en Asie-Pacifique du Programme de Développement des Nations Unies (UNDP), cité par le Bangkok Post. "Dans la région Asie-Pacifique, les gouvernements locaux sont les arènes politiques les plus importantes pour les gens les plus pauvres. Ils ont aussi un rôle essentiel en encourageant l'émancipation politique des femmes", conclut-il.

Melaine BROU mercredi 9 mars 2011

QUELQUES CHIFFRES

La femme thaïlandaise dans les administrations locales

13% siègent dans les organismes de gestion des "tambon" (district)
6,4% sont présidentes d'organismes de gestion des "tambon" (district)
13% siègent dans les administrations des municipalités
6,7% sont maires
12,6% siègent dans les conseils provinciaux
9,3% sont présidente des conseils provinciaux

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale