Samedi 15 mai 2021

La Banque de Thaïlande veut réglementer les stablecoins dans l'année

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 23/03/2021 à 00:00 | Mis à jour le 23/03/2021 à 03:34
Photo : Reuters
Banque-Thailande

La banque centrale thaïlandaise a fait savoir vendredi qu’elle envisageait de réglementer cette année des stablecoins après avoir mis en garde contre l'utilisation de l’une d’entre elles adossée au baht récemment créée à l'étranger.

La banque de Thaïlande (BoT) estime que la THT, une stablecoin adossée au baht créée par la société blockchain sud-coréenne Terraform, risque d’exposer ses utilisateurs aux cyber-vol et au blanchiment d'argent et d’éroder à terme la confiance des Thaïlandais dans le système financier existant.

La BoT a d’abord mis en garde mercredi le 17 mars contre l’utilisation de cette crypto-monnaie, avant d’annoncer deux jours plus tard qu’elle réglementerait l’ensemble des stablecoins adossées à des devises, celles adossées à des actifs, et les stablecoins algorithmiques qui ne sont pas illégales.

"La banque centrale est en train de recueillir les avis des régulateurs du marché et de ces participants avant d'annoncer des réglementations, a indiqué vendredi Siritida Panomwon Na Ayudhya, gouverneure adjointe, lors d'un briefing.

Les règles ne couvriront pas les crypto-monnaies ne reposant pas sur des actifs, comme le Bitcoin ou l’Ethereum, et les investisseurs devront prendre leurs propres risques, a-t-elle déclaré.

Elle a souligné que les fournisseurs de services pour les stablecoins adossées au baht auront besoin de l'approbation de la banque centrale car elles pourraient être classées comme monnaie électronique, rappelant que la BOT supervisait les risques associés à celle-ci, tels que le blanchiment d'argent. 

Cette politique est conforme aux directives de pays tels que la Grande-Bretagne, Singapour et le Japon, a-t-elle précisé, ajoutant que la banque centrale percevait les avantages de la fintech et était ouverte aux innovations nouvelles.

La BoT est d'ailleurs actuellement en train de développer une monnaie numérique, a annoncé la gouverneure adjointe.

0 Commentaire (s)Réagir