TEST: 2238

KHAO SAN ROAD - La police ne rigole plus avec la vente de gaz hilarant

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 25/08/2013 à 22:51 | Mis à jour le 15/07/2019 à 02:24

La police thaïlandaise semble décidée à faire appliquer l'interdiction de vente des ballons de gaz hilarant sur Khao San Road. À Pattaya, deux jeunes vendeurs risquent jusqu'à cinq ans de prison

La législation thaïlandaise interdit la vente des ballons chargés de gaz hilarant. Mais cette interdiction était jusqu'alors peu respectée dans les quartiers touristiques de la capitale, notamment sur Khao San Road, le fameux quartier des "routards" à Bangkok.

Le gaz hilarant (protoxyde d'azote) est un narcotique synthétique. Quelques minutes après son Inhalation, il provoque des effets euphorisants de courte durée. Il est très prisé des touristes qui en font un usage récréatif. Mais un abus peut s'avérer dangereux pour le consommateur.

Pour échapper aux contrôles policiers et se faire plus discrets, les vendeurs de ballons de Khao Sa Road ont ouvert des petits stands qui cachent des chargeurs de ballons.

Les ballons qui coûtent 20 bahts (1/2 euro) pièce sont vendus entre 120 et 150 bahts (3 à 4 euros).

L'officier de police Pitiphan Krissadakorn du poste de Chanasongkram rappelle dans le Bangkok Post que "les fournisseurs qui vendent illégalement ces ballons sont passible d'un an de prison et d'une amende de 10.000 bahts (250 euros)". L'officier précise que désormais l'information sera donnée aux touristes pour les prévenir de l'interdiction et des dangers d'utilisation.

À Pattaya, la police fait la chasse également aux vendeurs de ballons hilarants. La semaine dernière, elle a arrêté deux adolescents thaïlandais qui ont été inculpés de trafic de substances à usage restreint, une accusation qui peut leur valoir jusqu'à cinq ans de prison.

Par FP mardi 27-08-2013
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale