TEST: 2238

FRANCOPHONIE – L’enthousiasme thaïlandais toujours au rendez-vous !

Par Pierre QUEFFELEC | Publié le 20/01/2009 à 01:00 | Mis à jour le 05/12/2018 à 12:10
Photo : Le stand de l'Ambassade de France réchauffé par l'enthousiasme et la bonne humeur thaïlandaise (Photo Pierre QUEFFELEC)
Francophonie Thailande

La fête de la francophonie 2009, qui avait lieu samedi à l'Alliance Française, s'est déroulée comme d'habitude dans la joie et la bonne humeur. L'événement a accueilli cette année moins de monde que l'an dernier, mais cela n'a rien enlevé à l'engouement des participants et des exposants. Retour sur les festivités
Lire aussi : D'Un air de famille émerge un projet de
 Café Théâtre
Voir aussi notre diaporama de la fête de la francophonie et vidéos

La Fête de la Francophonie a eu du succès cette année encore, même si le nombre des visiteurs n'a pas atteint le résultat escompté par les organisateurs. 2.500 étudiants, professeurs et autres amoureux du français se sont rendus à l'Alliance française de Bangkok samedi, selon les estimations du service culturel de l'Ambassade de France. Cela représente une baisse de près de 30% par rapport à l'an dernier où plus de 3.500 personnes avaient assisté aux festivités ? un peu plus de 2.500 étaient venues en 2007.

Moins nombreux, mais tout aussi enthousiastes
Cette diminution est imputée à divers facteurs tels que le long week-end pour les professeurs et les étudiants dû à la "journée des enseignants", vendredi, au cours de laquelle six professeurs de français ont d'ailleurs été décorés par le Premier Ministre Abhisit Vejjajiva. Jean Charconnet, Directeur de la Coopération pour le français, ajoute que le contexte économique difficile aura probablement dissuadé les visiteurs venant de la province. "Pour beaucoup d'étudiants, venir à Bangkok pour la Fête de la Francophonie revient à environ 700 bahts, explique-t-il, on peut comprendre dans le contexte actuel que certains parents aient fait l'impasse cette année".
En tout cas, s'il y avait un peu moins de "fous"de langue française cette année, l'ambiance était tout de même là. Le terrain de pétanque, l'une des attractions phare de cette journée, a tourné sans surprise à plein, et les stands tenus par diverses institutions ? dont Lepetitjournal.com ? ont été pris d'assaut toute la matinée avec des jeux de lettres, de culture générale, du dessin et des stands d'information. Comme chaque année, de nombreuses nationalités étaient représentées parmi le public comme chez les exposants : Belges, Suisses, Roumains, Indiens, Scandinaves, etc.
La Fête de la Francophonie a traditionnellement lieu le 20 mars ailleurs dans le monde, mais en Thaïlande, la date tombe pendant les vacances scolaires, c'est pourquoi l'événement a toujours lieu, ici, au mois de janvier. Cela n'empêche que la Fête de la Francophonie jouit en Thaïlande d'une forte implication des professeurs et institutions thaïlandaises, l'ATPF (Association Thaïlandaise des Professeurs de Français) en tête. "C'est impressionnant de voir une telle implication de la part des locaux, tant dans l'organisation que dans la simple participation, je n'ai jamais vu cela ailleurs", remarque Pascal Mafioletti, Directeur des classes primaires du Lycée Français International de Bangkok, qui a déjà opéré en Amérique du sud et en Afrique.
Lire aussi notre article du 9 janvier 2009 Le français en Thaïlande joue l'atout c?ur P.Q. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) mardi 20 janvier 2009

D'Un air de famille émerge un projet de Café Théâtre
Cette journée francophone s'est conclue avec la pièce de théâtre française Un Air de Famille, remarquablement jouée par les comédiens amateurs de la Troupe des 2 Mondes. Les spectateurs ont notamment pu apprécier la prestation - et le chaleureux accent espagnol - de l'acteur Alvaro De Vicente, dans le rôle de Denis, le serveur et petit ami de Betty, jouée par Anne-Sophie Jumelle. Alvaro nous a dit avoir commencé à apprendre le français il y a dix ans seulement, en Afrique, où il a rencontré son épouse française, Béatrice, qui jouait samedi soir le rôle de la mère de famille. La pièce d'Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, mise en scène ici par Michel Chollet, a par ailleurs débuté par un préambule, "Conversations autour du zinc", joué, en français, par quatre étudiants de l'Université de Silpakorn. Cette expérience théâtrale plutôt rare a néanmoins suscité des vocations chez les jeunes thaïlandais et pourrait donner lieu à la création d'un Café Théâtre, sous l'impulsion de Michel Chollet et de la professeure de littérature française, Sodchuen Chaiprasathna. "Nous avons 14 candidats intéressés pour faire du théâtre en français parmi les étudiants thaïlandais", nous a confié Michel Chollet, samedi soir après la représentation. "Je suis convaincu que [la comédie] est un excellent moyen d'apprendre le français, a-t-il ajouté, et le Café Théâtre la manière la plus adaptée pour les Thaïlandais". P.Q (LPJ -20/01/09)

L'équipe du Petitjournal.com était fidèle au rendez-vous de la francophonie samedi. De gauche à droite : Yaowapra Thonpamoon (Oil), Napat Sonto (Joy), Pierre Queffélec, Parida Panseenun (Yai), Sinitnat Kanchanapa (Sai), Suchada Aumpet (Ae). Un grand merci à Oil, Sai et Ae pour leur collaboration exceptionnelle, et à Joy et Yai pour avoir préparé l'organisation du stand et des jeux (Photo LPJ Bangkok.com).

Retrouvez notre diaporama de la fête et les vidéos en page 2
{mospagebreaktitle=Diaporama de la fête de la francophonie et vidéos}

{smoothgallery folder=images/stories/2009/01/bangkok/1}

 

/>
Exercice de diction avec Lepetitjournal.com
Gros gras grand grain d'orge, tout gros-gras-grand-grain-d'orgerisé,
quand te dé-gros-gras-grand-grain-d'orgeriseras-tu ? Je me dé-gros-gras-
grand-grain-d'orgeriserai quand tous les gros gras grands grains d'orge se
seront dé-gros-gras-grand-grain-d'orgerisés

/>
Bonne ambiance avec la section francais de Chulalongkorn

/>
Exercice de diction 1
1. Didon dîna, dit-on, du dos d'une dinde, don d'un don du Doubs, à qui Didon
a dit : Donne, donc, don, du dos d'une dinde.
2. Trois gros rats gris dans trois gros trous ronds rongent trois gros croûtons
ronds.
3. J'ai vu six sots suçant six cent six saucisses, six en sauce et six cents sans
sauce.

 

/>
Exercice de diction 2
1.  Les vers verts levèrent le verre vert vers le ver vert.
2. Si ces six cents six sangsues sont sur son sein sans sucer son sang, ces
six cents six sangsues sont sans succès.
3. Ces cerises sont si sûres qu'on ne sait pas si c'en sont.
/>
Exercice de diction 3
Fait faire à Fabien fourbe et fautif force farces fausses et fantasques.
/>
Exercice de diction 5
Si ces six cents six sangsues sont sur son sein sans sucer son sang, ces six cents six sangsues sont sans succès.
/>
Exercice de diction 6
1. Fait faire à Fabien fourbe et fautif force farces fausses et fantasques.
2. Je dis que tu l'as dit à Didi ce que j'ai dit jeudi.
3. La sole a salé son lit mais la mer a lavé le lit que la sole a salé et la sole rissole dans la casserole.
Pierre-Queffelec-vignette-2018

Pierre QUEFFELEC

Originaire du sud de la France, il fait ses premières armes dans le journalisme avec la Nouvelle République des Pyrénées en 1996. Arrivé en Thaïlande en 2004, il est en charge des opérations du bureau de Bangkok depuis janvier 2006.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale