FAITS DIVERS – Un suicide en ligne fait craindre un effet mimétisme

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 08/12/2010 à 00:00 | Mis à jour le 26/10/2018 à 11:24

Le suicide d'une jeune femme de 24 ans qui s'est donnée la mort en ligne sur le site Camfrog, dimanche dernier à Bang Khen près de Bangkok, fait craindre un geste similaire de la part d'autres jeunes. Le directeur du Département psychiatrique de l'Institut Rajanukul, Panpimol Wiputakorn, a pressé la police de retirer la vidéo d'Internet afin d'éviter un effet de mimétisme, bien que cette dernière était toujours disponible sur certains autres réseaux sociaux, rapportait hier le Bangkok Post. La mort de Nichakorn Srisawat, qui a mis fin à ses jours devant d'autres utilisateurs et son copain avec qui elle avait rompu, a par ailleurs ravivé le débat sur l'utilisation d'Internet par la jeunesse thaïlandaise. Le docteur Panpimol a insisté sur la nécessité des parents d'encadrer davantage l'utilisation qu'en font leurs enfants. Des sites comme Camfrog ont déjà défrayé la chronique car les utilisateurs – notamment mineurs -  s'y retrouvent pour avoir des relations sexuelles par webcam. En Thaïlande, le pourcentage du suicide se chiffre à 6,5 morts pour 100.000 habitants, un chiffre qui reste moins élevé que des pays comme le Japon et des membres de l'Union Européenne où il atteint 20 pour 100.000.
(http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) mercredi 8 décembre 2010

Lire aussi notre article du 7 juillet 2010, 3.000 suicides

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale