Lundi 29 novembre 2021
TEST: 2238

Faciliter l’accès à la Thaïlande, trois Français en font leur affaire

Par Catherine Vanesse | Publié le 11/03/2021 à 01:37 | Mis à jour le 12/03/2021 à 01:31
Photo : Reuters
Touriste-Thailande-Coronavirus

La Thaïlande est accessible aux touristes mais un certain nombre de contraintes demeurent. Des professionnels français du tourisme ont réorienté leur activité pour leur faciliter les choses

Après avoir pris des mesures drastiques en mars et avril 2020 pour lutter contre l’épidémie du coronavirus, la Thaïlande a commencé à assouplir les restrictions pour entrer sur son territoire en juillet 2020 en autorisant, dans un premier temps uniquement les citoyens thaïlandais et les personnes titulaires d’un permis de travail. Les autorités ont ensuite mis en place au mois d’octobre un visa touriste spécial (STV) permettant de séjourner dans le pays jusqu’à 270 jours, non sans avoir à effectuer une quarantaine de 14 jours dans un hôtel agrémenté. En décembre, le royaume a restauré l’exemption de visa pour 56 pays en étendant la durée de 30 à 45 jours afin de permettre d’intégrer la quatorzaine – cette durée exceptionnelle est est valide jusqu’en septembre 2021. 

Mais malgré ces assouplissements, le nombre de touristes reste trop faible.

“Les gens et les médias ne s’intéressent plus à la Thaïlande, beaucoup croient que le pays continue de fermer ses frontières”, relève Gregory Beurel, un Français qui a repris un hôtel à Koh Lanta, Lanta Just Come, et qui propose d’accompagner les touristes dans leurs démarches pour venir en Thaïlande. 

Les visiteurs doivent en effet se procurer auprès de l’ambassade de Thaïlande de leur pays de résidence un certificat d’entrée (COE - Certificate of Entry). Pour l’obtenir, il faut fournir : assurance maladie couvrant toutes les dépenses de traitement médical, y compris COVID- 19 d’une valeur d’au moins 100.000 USD pendant 1 an, réservation du billet d’avion, réservation de l’hôtel. Avant le départ, les touristes doivent également effectuer un test Covid-19 dans les 72 heures avant l’embarquement dans l’avion et obtenir un certificat médical en anglais. 

Ces démarches peuvent s’effectuer de manière indépendante ou via des agences de voyage ou personnes relais. Gregory Beurel propose depuis le mois de février des formules à partir de 1.799 euros qui comprennent le prix du vol aller-retour, les assurances, l’hôtel pour la quarantaine et les frais de visa STV.

L’agence MNTravel offre un prix similaire pour les mêmes services. Oscillant  entre la Thaïlande et la France, Maxime Maffei a monté en décembre son agence MNTravel SAS à Paris avec un service d’assistance pour les francophones qui souhaiteraient se rendre en Thaïlande depuis la France, les Pays-Bas ou la Suisse. 

“En fait, il n’y a pas que les difficultés à venir en Thaïlande, mais aussi les différentes restrictions de voyages imposées par la France depuis le mois de février. Sauf motif impérieux pour les Français, la solution consiste à partir de Suisse, -où il faut néanmoins présenter un test PCR de moins de 72h-, ou des Pays-Bas, qui imposent un test antigénique inférieur à 4h”, commente Maxime Maffei. 

“Là, nous attendons d’en savoir un peu plus sur la possibilité de voir la période de quarantaine qui pourrait être réduite prochainement”, ajoute le Breton.  

La Thaïlande assouplit la quarantaine

La Thaïlande devrait réduire à partir du mois d’avril la période de quarantaine obligatoire, en la faisant passer de 14 à sept jours, pour les voyageurs ayant été vaccinés contre le Covid-19. 

Le ministre de la Santé Anutin Charnvirankul a déclaré lors d’une conférence de presse que les visiteurs devront avoir été vaccinés dans les trois mois précédant la période de leur voyage et ils devront toujours effectuer un test COVID-19 dans les trois jours suivant leur départ. Ceux n’ayant pas été vaccinés et présentant un test négatif au coronavirus devront effectuer une quarantaine de 10 jours, a-t-il déclaré.

Après avoir lui-même effectué une période de quarantaine en Thaïlande et cherchant à se renseigner sur les démarches et les contraintes dans le cas où il voudrait rentrer en France pour des vacances, David Zilber a lancé en décembre le site Asqstay.com. La plateforme recense une cinquantaine d’hôtels ASQ (Alternative State Quarantine). “Avant le Covid-19, je prévoyais de lancer un site de réservation de voyages. Évidemment, cette partie-là est à l’arrêt. En partant de mon expérience personnelle de retour en Thaïlande et en étudiant les possibilités pour aller en France, j’ai réalisé qu’il manquait un site qui recensait toutes les informations sur les hôtels ASQ. Nous avons également un service de location de machines à café ou d’appareils de sport pour rendre le séjour plus agréable”, explique le trentenaire. 

Grégory Beurel s’adresse notamment aux expatriés qui, par ces temps difficiles, cherchent un niveau de vie moins cher ou encore aux personnes affectées moralement et psychologiquement par le confinement en France qui ont besoin de changer de cadre et d’ambiance. La Thaïlande, avec 85 morts en un peu plus d’un an, fait partie des pays les moins touchés par l’épidémie de Covid-19.

Actuellement, Grégory accueille cinq Français dans son hôtel et d’ici le mois d’avril, 21 clients devraient arriver après avoir passé une période de quarantaine. “Koh Lanta, n’est pas une île fantôme, les restaurants sont ouverts, il y a des soirées qui sont organisées, la vie est tout à fait normale”, ajoute-t-il.

De son côté, David Zilber affirme avoir déjà reçu 150 réservations de clients français, mais aussi des Anglais, des Américains, des Australiens, etc. 

Malgré tout, le principal obstacle à la venue en plus grand nombre des touristes reste la quarantaine obligatoire.

Les professionnels du tourisme, qui demandent depuis janvier au gouvernement de lever la quarantaine pour les touristes vaccinés contre le Covid-19, ont semble-t-il été entendus, mais les autorités ont pour l'heure proposé de réduire à partir d'avril la durée de la quarantaine à sept jours pour les voyageurs vaccinés.

Plusieurs entreprises de tourisme ont lancé début mars une pétition pour que la quarantaine soit purement et simplement levée dès le 1er juillet pour les voyageurs vaccinés.

En attendant, le royaume essaye de proposer des conditions de quarantaine plus attractives, comme la quarantaine golfique ou encore plus récemment une forme de quarantaine assouplie sur un éventail élargi de sites touristiques.

La Thaïlande a connu deux épisodes épidémiques du coronavirus Sars-Cov-2 à plusieurs mois d’intervalle qui totalisent à ce jour un peu plus de 26.000 cas d’infection dont 85 mortels -parmi lesquels des cas importés apparus en quarantaine- soit un taux de létalité inférieur à 0.33%.

La Thaïlande fait donc comme ses voisins partie des nombreux pays relativement peu touchés par le Covid-19 avec un bilan pour le moins éloigné de celui des 10 pays du haut du tableau qui rassemblent à eux seuls les deux tiers des morts du Covid dans le monde - trois pays d'Amérique comptent 38,6% des décès de la planète, cinq en Europe 17,7%, l’Inde 6,1% et la Russie 3,5%, selon les données compilées par le site Worldometer.

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Vive le Cambodge mer 24/03/2021 - 15:43

Bonjour, les vaccins actuels ne sont pas efficace pour les nouveaux coronavirus. Les touristes seront de nouveau bloqué en Thaïlande lorsque des nouveaux cas de Corona seront déclarer en Thaïlande, l'aéroport international sera bloqué et d'énormes difficultés pour retourner en France via seulement par l'ambassade de France ou des billets d'avion à des prix exorbitant, c'est ce qui s'est passé en mars avril 2020. Et à ce jour je n'ai toujours pas reçu le remboursement de mon vol retour Bangkok Paris par la compagnie Thai Airways.

Répondre
Commentaire avatar

Yo logo ven 12/03/2021 - 04:31

Bonjour, Je remercie David Zilber pour m avoir aidé dans ce processus de réservation d hôtel ASQ qui peut souvent être compliqué. Il a été un intermédiaire très précieux, il m a simplifié mes démarches. Désormais ma nouvelle vie va pouvoir commencer. Je recommande vivement son site. Bravo David.

Répondre