TEST: 2238

DIAPORAMA - Anniversaire footballistique pour The Perfume House à Pattaya

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 26/08/2011 à 00:00 | Mis à jour le 08/11/2018 à 09:15
Photo : Toutes les équipes ont pu jouer de nombreux matchs grâce à un système de tournoi propice à le rendre amical (photo courtoisie Club de football Khao Rai)
the_perfume_house_birthday_250

La société productrice de parfums The Perfume House, dirigée par le Français Gilles Akoum, a fêté son troisième anniversaire sur les terrains du Planet Football de Pattaya lors d'un tournoi organisé le week-end dernier sous le signe de la bonne humeur. Le Club de football francophone Khao Rai était de la partie et a brillé grâce à l'ambiance mise par ses membres dans les tribunes


The Perfume House qui possède une trentaine de boutiques en Thaïlande, avait donné rendez-vous samedi et dimanche dernier à 16 équipes de football pour fêter son 3e anniversaire au Planet Football de Pattaya. Thaïlandais et expatriés se sont affrontés durant deux jours et la coupe a été remportée par l'équipe des Avocats Thaïs face au FC Nova. L'équipe francophone du club Khao Rai a atteint les demi-finales de la consolante mais s'est distinguée en remportant le prix de la meilleure ambiance mise dans les tribunes et celui du meilleur arbitre décerné à Jean-Luc Rosticci, son président. Le dimanche après-midi, un mini-tournoi pour enfants a été organisé. Puis une représentation de danse traditionnelle thaïlandaise a précédé la remise des trophées par le premier adjoint de la mairie de Pattaya, également délégué au Sport et au Tourisme, Rattanachai Suttidechanai. Ce tournoi à entrée gratuite était aussi l'occasion pour The Perfume House de remercier des acteurs de l'économie locale qui le soutient. La société qui organisait cet événement pour la première fois a d'ores et déjà décidé de renouveler l'expérience l'an prochain.  
Y.F. vendredi 26 août 2011

 

Photos courtoisie Club de football francophone Khao Rai et The Perfume House


 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale