TEST: 2238

CULTURE - Bangkok toujours à La Fête cette semaine

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 12/06/2007 à 02:00 | Mis à jour le 15/12/2018 à 14:50
BSO72

Deuxième semaine de festivités "à la française"dans la Cité des Anges. Au programme des prochains jours : danse, musique, photo et ciné

Ce soir, les musiciens du Bangkok Symphony Orchestra célèbreront les chefs-d'?uvre de la musique classique française (Photo courtoisie La Fête)

Les prochains jours à Bangkok seront placés sous le signe d'un éclectisme frenchy. Du classique à l'électro, de la photo à la danse, il y en aura pour tous les goûts?. Dès ce soir, carte blanche sera donnée au Bangkok Symphony Orchestra conduit par Michael Cousteau, responsable orchestre du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Avec la soliste violoncelliste Anne Gastinel, les musiciens célèbreront, comme l'année dernière, les chefs-d'?uvre de la musique classique française. La Suite Pastorale d'Emmanuel Chabrier, le Concerto pour violoncelle de Camille Saint-Saëns, l'Elégie de Gabriel Fauré et une Suite extraite de Carmen de Georges Bizet sont programmés.

La Compagnie Käfig et son Terrain Vague mêleront danse hip-hop et cirque mercredi et jeudi (Photo Michel Calvaca - KR Images Presse)

Ceux qui préfèrent le hip-hop, auront rendez-vous avec la Compagnie Käfig qui présentera Terrain Vague à l'occasion des 10 ans de la troupe. Considérée comme l'une des compagnies les plus importantes du hip-hop français, Käfig nous réserve un spectacle mêlant danse et cirque. Un espace abandonné, un lampadaire et les rumeurs de la ville en bruit de fond dictent aux comédiens-danseurs les codes et lois du lieu tout en laissant la possibilité de construire son propre univers.

Autre temps fort de la semaine, le vernissage de l'exposition de l'artiste thaïlandais Montri Toemsombat à la Kathmandu Gallery samedi. Avec Nirvana/Paradise Illusion/Reality, Montri explore la pratique et la transmission de la connaissance bouddhiste, religion qui l'a déjà inspiré pour des précédents travaux. Dans la série de tableaux présentée samedi jusqu'au 16 juillet, Montri a procédé à une véritable introspection qui l'a amené à se mettre en scène dans ses photos.

A partir de samedi, à la Kathmandu Gallery, Montri explore la pratique et la transmission de la connaissance bouddhiste (Photo courtoisie La Fête)

Enfin, pour les amateurs de musique électronique, le Bed Supperclub accueillera samedi soir tHe pEneLOpe[s]. Succédant à Joakim aux platines du club, le duo parisien a commencé par imaginer des morceaux sur des instruments analogiques et des guitares vintages. Leur style spontané a séduit de grands noms de la scène internationale électro (Deejay Gigolo, Vitalic?), le Palais de Tokyo ou encore la mécène Agnès b. Dans leur dernier album, The Arrogance of Simplicity, des invités comme DJ Morpheus ont été invités à venir chanter.
Enfin, les cinéphiles seront loin d'être oubliés? En parallèle des évènements cités précédemment, le Festival du Film Français se poursuit au SF World Central Plaza avec la projection d'un film français chaque soir (pour le programme, voir
l'Agenda Culturel).   
Caroline Tronche (
www.lepetitjournal.com Bangkok) mardi 12 juin 2007

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale