TEST: 2238

CULTURE - Bangkok fait la Fête en juin

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 03/05/2007 à 02:00 | Mis à jour le 24/12/2018 à 10:38
Poster_2007

Pour la quatrième année consécutive, Bangkok fera « La Fête » du 6 au 28 juin. Pour cette édition 2007, 14 manifestations éclectiques et davantage tournées vers les jeunes vont rythmer la vie culturelle de la Cité des Anges

Du Ballet de Biarritz au Festival de Musique Electronique en passant par le cinéma, le cirque et l'art contemporain, la programmation de cette 4e édition de « La Fête » se veut particulièrement orientée vers la jeunesse. « La Fête veut rester un événement majeur mais non élitiste, soulignait la semaine dernière Pierre Colombier, Conseiller Culturel de l'Ambassade de France, lors de la présentation de l'événement à la presse. La programmation de cette édition 2007 porte un regard particulier vers les jeunes. »

Arts de la scène, du cirque et de la musique
La danse ouvrira les festivités cette année avec le Ballet de Biarritz et son spectacle Les Créatures qui conjuguera éléments contemporains et tradition classique pour raconter la Genèse et l'histoire de la danse. Les arts de la scène seront encore à l'honneur avec la compagnie Käfig et son Terrain Vague, une ?uvre musicale et chorégraphique de Mourad Merzouki, associant danseurs hip-hop, circassiens et acteurs. Pour combler les amoureux des arts du cirque, déjà nombreux l'an dernier, la compagnie « 9.81 » proposera un spectacle entre ciel et terre dans lequel Eric Lecomte déjouera les lois de l'apesanteur, mêlant virtuosité aérienne, cirque, danse, théâtre et images projetées, pour dresser un autel spectaculaire au mouvement.
Côté musique, le French Flair et la Fête de la Musique seront une fois de plus au rendez-vous sur quatre soirées avec Joakim, Missill, Hightone et The Penelopes. Cela dit, il n'y aura pas de Fête de la Musique en plein air cette année, notamment pour des raisons de sécurité. Le classique sera aussi de la partie avec l'incontournable Bangkok Symphony Orchestra qui offrira un concert dirigé par Michaël Cousteau et accompagné d'Anne Gastinel, meilleure soliste de l'année 2006 en France.

Bilal en vedette
Les amateurs d'arts visuels ne sauraient manquer la venue du célèbre réalisateur et dessinateur de bande dessinée français d'origine yougoslave Enki Bilal, et notamment les projections de ses films Immortal et Cinemonstre. Cette dernière sera suivie d'un débat avec le réalisateur et le musicien Goran Vejvoda.
Les organisateurs ont également tenu à valoriser la coopération franco-thaïlandaise par l'intervention de plusieurs artistes thaïlandais présents au festival «Tout à fait Thaï» en France en septembre 2006. Cette édition 2007 sera d'ailleurs le cadre de lancement du livre « Made by Thai » édité par la galerie Ernesto Navarro et consacré aux artistes Thaïlandais. Enfin, au travers d'une exposition photographiqe Montri Toemsombat abordera les thèmes de la pratique et de la transmission du bouddhisme.
Le design et les arts culinaires se rencontreront de différentes manières dans The Place and the Plate. Comme chaque année, le Festival du Film Français à Bangkok proposera une dizaine de long-métrages inédits en Thaïlande. Enfin, pour la deuxième fois, les élèves et étudiants seront invités le 9 juin à célébrer leur amour du français et de « La Fête » en participant à des concours divertissants de théâtre, de karaoké et de poésie. Pierre Queffélec (www.lepetitjournal.com Bangkok) 3 mai 2007

Moins d'événements mais le soucis de qualité toujours là
Comparé aux 48 événements de l'édition 2006, le programme de « La Fête 2007 » parait bien plus modeste. Mais rien de bien surprenant à cela. Tout d'abord, les organisateurs avaient prévenu l'an dernier que le programme cette année serait allégé. « Pour 2007, nous allons réduire la voilure, prévenait fin juillet 2006 l'Ambassadeur Laurent Aublin (voir notre article du 1er Août 2006). Ce n'est pas une question de budget, mais l'organisation devient très lourde pour l'ambassade. Beaucoup trop de choses reposent sur nous, expliquait-il alors. » S'est ajouté à cela le contexte actuel de la Thaïlande, peu propice à l'organisation de grands événements. « Toujours est-il que s'il y a moins d'événements qu'en 2006, explique Stéphane Doutrelant, Directeur de l'Alliance Française, l'organisation de cette édition a fait l'objet du même soucis de qualité. »

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale