Jeudi 21 février 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Coupe d’Asie: la Thaïlande en phases finales retrouve le sourire

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 15/01/2019 à 10:00 | Mis à jour le 18/02/2019 à 04:49
Photo : Phalinn-Ooi (archives)
Foot Thailande Coupe d'Asie

La Thaïlande semblait en plein désarroi lorsque son entraîneur a été limogé dès le premier un match de la Coupe d'Asie. Mais les éléphants de guerre, inspirés par leur propre "Messi", se prêtent désormais à rêver de plus grands desseins.

Le renvoi de Milovan Rajevac après l’humiliante défaite 4-1 contre l’Inde semble avoir galvanisé les Thaïlandais, qui ont ensuite battu Bahreïn puis ont fait match nul 1-1 face aux Emirats Arabes Unis pour atteindre les phases finales pour la première fois depuis une génération.

La contribution de Chanathip Songkrasin, le "Messi blond" thaïlandais, ne peut être sous-estimée après qu’il a offert une sublime victoire contre Bahreïn et permis l'égalisation lundi face aux Emirats Arabes Unis alors que la Thaïlande était sur le point perdre de le match et de rentrer à la maison.

L'entraîneur par intérim, Sirisak Yodyadthai, a déclaré que le changement d'état d'esprit avait été décisif alors que la Thaïlande passe la phase de groupes pour la première fois depuis 1972, année où elle s'était classée troisième en tant qu'hôte du tournoi.

"Après la défaite contre l'Inde, les choses ne se présentaient pas vraiment bien pour notre équipe. Mais quand je suis arrivé, j'ai senti qu’il fallait que les choses changent", a déclaré Sirisak, tout sourire après avoir terminé deuxième du groupe A.

"J’ai introduit détermination et motivation pour les joueurs et lors des deux derniers matchs, je sais que les joueurs étaient déterminés à bien jouer et à donner un résultat positif pour l’équipe thaïlandaise. Alors, nous voilà. Je suis si heureux de faire l'histoire de l'équipe nationale thaïlandaise."

La Thaïlande a dû surmonter l’avantage physique de l’équipe des Émirats Arabes Unis, dont les joueurs sont globalement plus grands et plus solides, mais elle ne s’est pas laissée intimider et a riposté par Thitiphan Puangjan après avoir concédé un but rapide.

Le milieu de terrain du Consadole Sapporo, Chanathip, a été jusqu’ici l’un des joueurs de la Coupe d’Asie, comme a pu le constater le pays hôte qui a dû se démener pour contenir la star thaïlandaise.

"Nous avons traversé beaucoup de choses, mais c'est l'esprit d'équipe qui nous a unis", a déclaré Chanathip du haut de ses 158 cm, selon le journal thaïlandais The Nation.
 

0 Commentaire (s)Réagir