Mardi 21 septembre 2021
TEST: 2238

3 QUESTIONS - Michel Testard sur l’installation en Thaïlande pour sa retraite

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 27/11/2012 à 00:00 | Mis à jour le 10/12/2012 à 13:20

Conseiller de l'Assemblée des Français de l'Etranger (AFE) pour l'Asie du Sud-est basé depuis de nombreuses années à Bangkok, Michel Testard revient sur les avantages mais aussi les risques et contraintes à s'installer en Thaïlande pour sa retraite. Il nous donne quelques clés pour une installation réussie et aborde la question de la retraite de réversion

Michel Testard (photo courtoisie)

Quels sont les avantages et les contraintes à s'installer en Thaïlande pour sa retraite ?
Chacun constatera que le climat est favorable en Thaïlande. La température est régulière autour de 28, la pluie n'est pas désagréable.
Le golfe de Siam offre de très belles plages, les villes de Pattaya, Rayong, Hua hin, Phuket et bien d'autres offrent des avantages certains.
S'il est vrai que le coût de la vie semble moins élevé en Thaïlande qu'en France, il faut cependant se méfier de certains pièges.
Oui la nourriture thaïe est bon marché, mais le vin est très cher ainsi que le camembert et tous les produits importés. Oui la location d'une petite maison ou d'un appartement est moins cher mais les lois ne sont pas rigoureuses, les augmentations incontrôlables, la fin de contrat mal respectée, la maintenance aléatoire, les parties communes parfois envahies etc. Il faut donc accepter les différences et voir le bon côte des choses.
Oui, il est facile de se faire soigner très rapidement. Pas besoin de téléphoner à un docteur qui vous recevra dans un mois ou deux, de se faire soigner les dents sans rendez-vous. Mais, si l'on va dans un hôpital privé, la note est élevée, le remboursement par la CFE ou l'assurance privée se fait attendre.
Oui les soins hospitaliers sont bons et les hôpitaux privés sont très confortables mais les prix sont parfois exorbitants et les caisses ne remboursent pas tout.
Donc, il y a de multiples avantages mais il y a aussi des points négatifs qu'il faut connaitre et être prêt à affronter.

--

CONTACT

Michel Testard
Elu AFE
Asie du Sud-est
Bangkok
testard@ksc.th.com

Quelles sont les principales choses à faire et à savoir lorsque l'on s'installe en Thaïlande pour sa retraite ?
Il faut d'abord être sûr de pouvoir communiquer. La retraite est un moment de solitude après une longue vie de travail et de rencontres professionnelles. La Thaïlande n'est pas un pays francophone. Il faut avoir un minimum de capacité de communication en anglais, je pense que c'est indispensable. Puis il faut être parfaitement en règle. Connaitre ses droits et ses devoirs. On ne peut pas se fier à n'importe quel site internet flattant les bienfaits de la Thaïlande ou de tout autre pays. Si l'on veut s'installer, il faut aller dans les ambassades du pays, connaitre un peu les lois sur l'immigration, le permis de séjour, les locations, les transports, la sante, la police etc.
Ensuite il faut immédiatement se faire connaitre aux services consulaires français pour être identifié et contactable.
Une visite de courtoisie à la mairie du quartier ou du village que vous habitez, une rencontre amicale à la station de police, une rencontre à l'Ecole des enfants, au temple, vous feront connaitre comme un homme ou une femme avec qui il fait bon vivre.
Il faut faire savoir au fisc français qu'on a quitté le territoire, faire suivre son courrier, s'assurer pour la santé, le transport, la responsabilité civile, le vol et l'incendie. Comme en France !

Quelle est la part des veufs ou veuves qui viennent refaire leur vie ici, que pouvez-vous nous dire sur le veuvage, les retraites de réversion ?
Je ne peux pas connaitre le nombre de veuves ou de veufs qui s'installent en Thaïlande. Ce sont des informations qui ne me sont pas communiquées. Il faut par contre que chacun connaisse ses droits et se obligations, s'assurer, faire quelques économies, ne pas donner ses codes confidentiels à  n'importe qui.
La question de la retraite de réversion m'a été posée. Je dispose de dossiers très complets. Cependant il existe un site très facile à lire et à comprendre
Je recommande à toutes et tous d'être prudents comme on doit l'être sur tout terrain qui ne nous est pas familier. Ne pas rouler à moto si on ne sait pas s'en servir, mettre un casque pour se protéger, voyager dans des conditions sécurisées, visiter plusieurs hôpitaux et demander des renseignements avant de décider une opération ou des soins, ne pas fréquenter des endroits réputés dangereux, ne pas montrer ostensiblement ses bijoux au risque de se les faire arracher, enfin, la base même de la sécurité. Il faut vivre dans la légalité pour n'avoir aucun problème avec les lois locales.
Je conseille d'être en contact avec ses voisins, les associations, en devenir membre, le consulat, son chef d'ilot et son élu à l'AFE.

(www.lepetitjournal.com/bangkok.html) mardi 27 novembre 2012

{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet