CLIMAT - Alerte au tsunami après un violent séisme près de Sumatra

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 11/04/2012 à 00:00 | Mis à jour le 22/02/2019 à 05:22

Un séisme de magnitude 8,7 s'est produit mercredi au large de la côte occidentale de l'île indonésienne de Sumatra, a annoncé l'Institut américain de géophysique (USGS), provoquant le lancement d'une alerte au tsunami sur l'ensemble de l'océan Indien.

Le séisme a eu lieu à 8H38 GMT, à 23 km de profondeur et à environ 430 km au sud-ouest de Banda Aceh, la capitale de la province d'Aceh, selon l'Institut américain de géophysique (USGS). Le tremblement de terre a été ressenti pendant environ 5 minutes vers 15h38 locales, a témoigné un journaliste de l'AFP à Banda Aceh. Une petite secousse a été ressentie à Phuket et même à Bangkok. Le tremblement de terre a été suivi, deux heures plus tard, par une réplique de 8,2.

Le Centre américain de surveillance des tsunamis du Pacifique a lancé une alerte sur l'ensemble de l'océan Indien. "Les séismes de cet ampleur ont le potentiel de provoquer des tsunamis ravageurs qui peuvent toucher les côtes de l'ensemble du bassin de l'océan Indien", a averti le Centre dans un premier communiqué. La Thaïlande a alors émis un ordre d'évacuation pour la côte d'Andaman. Le Centre national d'alerte aux catastrophes naturelles a demandé aux gens de la zone d'évacuer vers des hauteurs et de rester le plus loin possible de la mer.

Les personnes se trouvant sur les côtes ont été évacuées vers des hauteurs. Guillaume Savigny, Angevin en vacances à Khao Lak avec sa compagne, a été prévenu de l'alerte alors qu'il se trouvait sur la plage devant un hôtel. "Le personnel de l'hôtel est venu alerter tout le monde sur la plage qu'il y avait eu un gros tremblement de terre en Indonésie et qu'un tsunami risquait d'arriver jusqu'ici. J'ai demandé s'il ne s'agissait pas d'un exercice et un touriste allemand près de nous nous a aussitôt confirmé qu'il fallait se mettre rapidement à l'abri. Les habitants nous ont alors très gentiment accompagnés et se sont occupés de nous".

"Il n'y a plus personne sur les plages, a indiqué vers 17h au PetitJournal.com par téléphone Jean-Pierre Dousse, chef d'îlot de Phuket Ouest pour l'ambassade de France. Le système d'alerte par les sirènes était très bien organisé. Malgré l'annonce faite que seule une petite vague ait frappé les côtes, les gens restent sur leurs gardes en raison de la réplique survenue à Sumatra".

L'Inde a également lancé une alerte au tsunami pour les îles Andaman et Nicobar.
Finalement, une vague de 10 centimètres seulement a touché les côtes de l'ile thaïlandaise de Koh Miang, dans la province de Phang Nga, selon le directeur du Centre, Somsak Khaosuwan. Sur la côte occidentale de Sumatra, les vagues n'ont pas dépassé un mètre de hauteur. Selon des experts, le risque de tsunami semblait "faible". Le mouvement était horizontal et non vertical et n'a pas causé de déplacement apparent du fond de la mer, ce qui est à l'origine des tsunamis, a expliqué la sismologue Susanne Sargeant du British Geological Survey (BGS).

L'île de Sumatra, située dans le nord-ouest de l'archipel indonésien, avait été secouée le 26 décembre 2004 par un violent tremblement de terre de magnitude 9,3 qui avait provoqué un tsunami sur les côtes d'une dizaine de pays d'Asie du Sud-Est faisant plus de 220.000 morts.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale