TEST: 2238

CHIFFRE - Près d’un demi-million de personnes porteuses du VIH

Par Pierre QUEFFELEC | Publié le 03/12/2012 à 00:00 | Mis à jour le 09/10/2018 à 15:35
demi million personnes vih

A l'occasion de la journée internationale du sida, qui avait lieu samedi, l'ONUSIDA et les ministères de la santé du monde entier ont révélé leurs chiffres sur l'évolution du nombre d'infections. La Thaïlande affiche plus de 460.000 personnes infectées, soit trois fois plus que la France, dont la population est équivalente.

--

VOIR AUSSI
Le rapport 2012 de l'ONUSIDA
Le site Internet de l'ONUSIDA

LIRE AUSSI
L'article du Nation HIV Country in crisis
L'article de La Tribune de Genève "L'infection HIV est comparable aux autres maladies chroniques"
L'article de RTS Le sida, des origines à aujourd'hui

NOS ARCHIVES
27 août 2012 ? Une maladie semblable au sida découverte en Thaïlande

18 mai 2012 ? La moitié des transsexuels seraient séropositifs en Asie

6 avril 2012 ? L'étude d'un vaccin expérimenté en Thaïlande riche en informations

18 avril 2011 - 15.000 détenus étrangers séropositifs non-traités

2 décembre 2010 ? Elaboration d'un kit de diagnostic moitié moins cher

25 septembre 2009 ? L'espoir d'un vaccin se rapproche

28 mai 2009 ? Des enfants séropositifs rejetés par des écoles du Nord-Est

28 avril 2009 ? Krisana Kraisintu, le combat d'une pharmacienne contre le Sida

5 mars 2009 - Les activistes demandent la poursuite du programme de médicaments génériques

24 février 2009 - Les autorités médicales veulent inciter les adolescents à se faire dépister

22 juillet 2008 - L'IRD Thaïlande, fer de lance du combat contre la transmission mère-enfant du VIH

1er novembre 2007 - Le Sida baisse mais les couples mariés sont toujours très touchés

6 décembre 2007 ? Le SIDA baisse en Thaïlande mais pas pour tous

1er décembre 2005 - Une lutte permanente pour la Thaïlande

34 millions d'individus vivaient en 2011 avec le virus du sida, indique le rapport de l'ONUSIDA rendu public le 20 novembre dernier, à quelques jours de la journée internationale du sida qui avait lieu samedi dernier. L'agence onusienne, qui fait également état de 2,7 millions de nouvelles contaminations en 2011 et 1,8 million de décès enregistrés, voit néanmoins dans ce bilan d'importants progrès dans la lutte contre le virus. "Il y a eu 700.000 infections de moins qu'en 2001. L'Afrique a réduit d'un tiers le nombre de décès liés au virus", indique le rapport en introduction.

En Thaïlande, l'ONUSIDA salue la réduction du nombre d'infections nouvelles de plus de 50% en dix ans, comme 24 autres pays dont parmi ceux de la région la Papouasie Nouvelle Guinée (53), l'Inde (57%), la Birmanie (77%) et le Cambodge (88%). Néanmoins, selon l'ONUSIDA, la Thaïlande compterait 490.000 personnes porteuses du virus - les chiffres du ministère de la Santé rapportés par la presse locale font état de 464.000. En France, dont la population est comparable, 150.000 personnes vivraient avec le sida.

Les fruits de la campagne exemplaires engagée au début des années 90 ont donc manifestement été consommés, et les autorités comme les ONG tirent la sonnette d'alarme depuis quelques années déjà, mettant en évidence de nouvelles tendances aggravées par des conservatismes qui bloquent le travail de sensibilisation.

Dans un article intitulé ?Country in crisis?, le quotidien The Nation souligne que les experts s'inquiètent de l'effet combiné d'un changement rapide de m?urs chez les jeunes et de conservatismes d'une société qui se veut très prude, du moins en apparence.

Des études montrent en effet que les jeunes ont leurs premiers rapports sexuels de plus en plus tôt, alors que les institutions et les mentalités dans une partie de la société thaïlandaise ne seraient pas encore prêtes à faire le nécessaire pour permettre aux organismes de sensibilisation d'atteindre cette frange particulièrement vulnérable.

The Nation rapporte que selon une étude récente, environ 20 pour cent des filles perdraient leur virginité à l'âge de 12 ans et 40% étaient sexuellement actives à 16 ans. Et dans le même temps, certaines écoles refuseraient les séances de sensibilisation et même la pose de distributeurs de préservatifs dans leurs locaux, et le gouvernement n'autorise la diffusion de messages à la télévision seulement qu'après 22h.

Le quotidien en langue anglaise note en revanche que la sensibilisation auprès des professionnels de l'industrie du sexe reste relativement satisfaisante, 90% d'entre eux disant refuser tout rapport non protégé selon l'ONG Empower Foundation. Les résultats du rapport de l'ONUSIDA semblent aller dans le même sens, en revanche il indique un taux de prévalence à l'infection au HIV pour les homosexuels masculins et les toxicomanes bien supérieur. Quoiqu'il en soit, mieux vaut sortir couvert en toutes circonstances.

P.Q. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) lundi 3 décembre 2012

Pierre-Queffelec-vignette-2018

Pierre QUEFFELEC

Originaire du sud de la France, il fait ses premières armes dans le journalisme avec la Nouvelle République des Pyrénées en 1996. Arrivé en Thaïlande en 2004, il est en charge des opérations du bureau de Bangkok depuis janvier 2006.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale