Lundi 10 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Attaquez l’asthme avant qu’il n’attaque!

Par Samitivej Hospitals | Publié le 16/11/2018 à 00:00 | Mis à jour le 16/11/2018 à 01:08
prevention asthme

Les études épidémiologiques menées en Thaïlande depuis 1985 ont démontré la prédominance de l’asthme qui a augmenté de 5% à 15% dans les 10 dernières années, particulièrement dans la région de Bangkok. L’asthme et les infections respiratoires peuvent avoir des symptômes assez similaires, bien que les pathologies soient différentes

Imaginez ce scénario : Un jour, votre enfant court joyeusement et il commence à tousser. Puis il a du mal à respirer. Il peut avoir des problèmes respiratoires durant la nuit, tousser, et se réveiller régulièrement. Après un sommeil agité, il se peut qu’il soit grincheux dans la matinée. Si cela arrive, cela peut être un signe d’asthme.

Le Docteur Wasu Kamchaisation, spécialiste des allergies pédiatriques et de l’immunologie, rappelle que l’asthme est un type d’allergie qui survient dans les voies respiratoires inférieures, de la trachée jusqu’aux bronchioles.

Les enfants de tous âges et sexes peuvent développer l’asthme. Ce n'est pas une maladie contagieuse, mais l’asthme peut être héréditaire. De plus, les personnes qui n’ont jamais eu d’asthme peuvent en développer les symptômes si elles se trouvent dans un environnement favorable.

L’asthme peut être provoqué par des changements environnementaux tels qu’un changement climatique. Les températures froides, et notamment les pièces avec de l’air conditionné n’augmentent pas le risque d’asthme, mais si les filtres à air ne sont pas nettoyés régulièrement, cela peut favoriser la prolifération de poussière et spores pouvant provoquer une crise d’asthme.

Parmi les facteurs de l’asthme on compte les poussières domestiques, les blattes, les pellicules des chats et des chiens, les pollens, ou les champignons autour de la maison. Parce que les voies respiratoires chez les personnes souffrant d’asthme sont susceptibles de se contracter quand elles sont stimulées, l’exercice, peu importe l’intensité, peut causer un début de crise.

En plus de la toux, les autres signes de l’asthme incluent des douleurs au niveau du ventre, des troubles de la respiration, ou des sifflements respiratoires. Il faut être vigilant vis-à-vis de l’apparition de ces signes chez les enfants comme les adultes. Si vous remarquez que quelqu’un tousse toute la nuit, et a d’autres signes d’allergie, cela peut révéler qu’il souffre d’une crise d’asthme.

Un inhalateur peut être utilisé pour soulager les symptômes. Cependant, si un enfant n’a jamais utilisé un inhalateur auparavant, il doit être emmené dans un hôpital immédiatement pour éviter une crise d’asthme aigüe, ce qui peut amener à un manque d'oxygène et des difficultés respiratoires.

Les études épidémiologiques en Thaïlande depuis 1985 ont démontré la prédominance de l’asthme qui a augmenté de 5% à 15% dans les 10 dernières années, particulièrement dans la région de Bangkok. L’asthme et les infections respiratoires peuvent avoir des symptômes assez similaires, bien que les pathologies soient différentes. Pour confirmer le diagnostic de l’asthme, s’il n’y a pas d’antécédents familiaux, de longs tests sur le fonctionnement des poumons peuvent être effectués pour mesurer la capacité pulmonaire. Une autre bonne indication est l’efficacité de l’inhalateur.

Le docteur Wasu explique que parce que l’asthme est causé par une inflammation des voies pulmonaires, l’utilisation d’inhalateurs contenant des stéroïdes peut favoriser l’élargissement de ces passages. S’ils sont utilisés correctement, les patients ont la possibilité de les utiliser en toute sécurité sans aucun effet secondaire et ils sont plus efficaces que la prise de leucotrienes - option pour les patients qui ne peuvent utiliser l’inhalateur.

L'asthme est une maladie chronique mais il est maîtrisable s’il est traité correctement. Un asthme non-traité peut mener à une diminution des fonctions pulmonaires et à une bronchite chronique. Le docteur Wasu recommande que les enfants soient vaccinés contre la grippe pour prévenir également une crise d’asthme.

Wasu Kamchaisatian, M.D. Allergologue pédiatrique Samitivej International Children’s Hospital – Srinakarin Campus
 
Pour plus d’informations, veuillez contacter:

Samitivej International Children’s Hospital
Samitivej Srinakarin Campus, 4ème étage
Tel: 66 (0) 2378-9082-83
Centre d’appels: 66 (0) 20-222-222
E-mail: info.srinakarin@samitivej.co.th
Site Internet: http://www.samitivej.co.th/ ou https://www.samitivejhospitals.com/international-childrens-hospital/
Facebook: https://www.facebook.com/SamitivejInternationalChildrensHospital

Nous vous recommandons

Logo-Samitivej-Carre

Samitivej Hospitals

Samitivej Hospitals procure des soins et services haut de gamme pour la clientèle internationale
0 Commentaire (s)Réagir