Samedi 17 avril 2021

Arnaque pyramidale Shopping Mall : un Français de Phuket témoigne

Par Catherine Vanesse | Publié le 17/02/2021 à 04:28 | Mis à jour le 18/02/2021 à 17:26
Photo : REUTERS/Juarawee Kittisilpa - La situation économique particulièrement difficile dans les iles de Phuket et Koh Samui favorise l’attrait d'arnaques au gain facile comme Shopping Mall
arnaque shopping mall Phuket

Après quatre mois d’activité, l’application “Shopping Mall” laisse sur le carreau des centaines de Thaïlandais et d’étrangers, dont certains ont perdu toutes leurs économies. 

La police thaïlandaise a arrêté jeudi 11 février un Néerlandais connu sous le nom de Mr Wesley alors que celui-ci tentait de fuir le pays. L’homme serait l’un des administrateurs de l’application Shopping Mall, une arnaque qui aurait fait plusieurs centaines de victimes en Thaïlande.

“Le programme comptait 30 groupes appelés ‘All Star’ avec environ 500 membres dans chaque groupe. Chaque membre devait investir au moins 1.000 bahts. Certaines personnes ont investi 200.000 bahts. A ce stade, environ 1.000 personnes se sont identifiées comme victimes, beaucoup ont perdu toutes leurs économies”, a déclaré le lieutenant général Kanchai Khlaikhleung du Bureau d'enquête sur la cybercriminalité (CCIB) à Phuket News.

L’application Shopping Mall fonctionnait selon un système pyramidal aussi appelé "pyramide de Ponzi" qui consiste à rémunérer les investissements des clients sur les fonds procurés par de nouveaux entrants. “J’ai reçu plusieurs invitations de personnes dans mon entourage pour rejoindre Shopping Mall, mais ça ne m’intéressait pas. Je pense qu’à Koh Samui, environ 8 Français sur 10 ont dû jouer de l’argent sur cette application”, a confié mardi à Lepetitjournal.com un résident de Koh Samui, qui a souhaité ne pas dévoiler son identité. 

A Phuket, de nombreux Thaïlandais et résidents étrangers ont aussi cru pouvoir gagner de l’argent facilement, d’autant plus que ce sont généralement des amis ou de la famille qui invitent les victimes potentielles avec des preuves de gains parfois importants comme l’explique un Français qui vit à Phuket, lui aussi sous couvert de l’anonymat. “C’est un ami qui m’a parlé de l’application, il avait déjà effectué plusieurs retraits et ses bénéfices s’élevaient à plus de 50.000 bahts”, a-t-il déclaré par téléphone. “En même temps, cette personne a fini par perdre 260.000 bahts quand l’application a été fermée la semaine dernière”, a-t-il ajouté. 

Pour ce retraité qui a porté plainte auprès de la police de Phuket, les pertes s’élèvent pour lui et son épouse à 24.000 bahts. “Nous nous étions fixés une limite, un peu comme si nous allions jouer au casino, nous savions que nous pouvions perdre et c’est ce qui est arrivé. Je ne vais pas pleurer, il y a d’autres personnes qui ont vraiment tout perdu et qui se retrouvent aujourd’hui en grande difficulté à cause de cette application”, a-t-il confié. 

Conscient des risques, l’homme cite néanmoins en exemple d’autres systèmes pyramidaux qui existent depuis des années tels que Tupperware ou Herbalife. “J’ai rejoint Shopping Mall le 23 janvier 2021. L’application était vraiment très bien faite, le rendu était très professionnel, nous étions invités à rejoindre un groupe de conversation sur Line où les communications étaient en thaïlandais et en anglais, ce n’était pas de l’amateurisme. J’ai fait une première mise de 1.000 bahts et un rapatriement de 500 bahts après quelques jours pour m’assurer que l’argent était bien versé avant d’investir plus. J’ai commencé à tiquer quand des amis m’ont dit gagner 3.500 bahts par jour pour un investissement de base de 50.000 bahts. Tant que l’on reste sur des gains modestes, on peut croire en la fiabilité du système. Par contre, dès que les gains deviennent trop importants, cela m’a mis la puce à l’oreille”, détaille le résident de Phuket qui a pourtant attendu trop longtemps avant de réaliser qu’il ne pourrait récupérer sa mise de départ. 

Pour ce Français, l’attrait de Shopping Mall avec l’appât du gain facile a été favorisé par la situation économique particulièrement difficile dans les îles de Phuket et Koh Samui, très dépendantes du tourisme, où de nombreuses personnes ont perdu leur emploi à Koh Samui et Phuket. 

Avec son épouse, il a décidé de porter plainte auprès de la police suite à l’invitation de celle-ci de recueillir un maximum de plaintes afin de constituer un dossier permettant de remonter aux auteurs de l’application mais aussi pour éventuellement poursuivre les banques thaïlandaises par lesquelles transitaient les actions bancaires. Lors de son passage au poste de Chalong à Phuket, le Français a été dirigé vers une zone spécialement dédiée aux victimes de Shopping Mall où chaque personne était invitée à remplir un formulaire.

Pour éviter aux gens de se déplacer, les autorités ont également mis en place un formulaire à remplir en ligne.
 

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Les astuces pour trouver un billet de train pas cher

Il est bien évidemment difficile de se projeter pour voyager, les règles à ce sujet changeant constamment. Cependant, qu’il s’agisse d’un retour à la maison pour voir la famille ou d’un projet de…